share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le roman populaire : Des premiers feuilletons aux adaptations télévisuelles, 1836-1960

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le roman populaire : Des premiers feuilletons aux adaptations télévisuelles, 1836-1960

Le roman populaire : Des premiers feuilletons aux adaptations télévisuelles, 1836-1960

Collectif,   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Le roman populaire : Des premiers feuilletons aux adaptations télévisuelles, 1836-1960"

    Surgies des bas-fonds, égarées de la planète Mars ou évadées de l'histoire de France : depuis les années 1830, d'étranges créatures hantent l'imaginaire national. Figures littéraires désormais cardinales, d'Artagnan, Fantômas ou Maigret ont alimenté la veine populaire du roman contemporain, pour ensuite migrer vers le théâtre, le cinéma, la radio et la télévision. Ces personnages ne représentent toutefois que la partie visible d'un vaste monde englouti, d'une littérature tôt dénigrée parce que qualifiée d'industrielle. Avec elle, l'écurie d'auteurs l'emporte sur l'écrivain solitaire, la réclame sur la reconnaissance de la critique, la commande d'éditeur et le succès rapide sur le chef-d'oeuvre dégagé des modes esthétiques passagères. Ces conditions drastiques de production n'empêchent nullement l'éclosion, au XIXe siècle, d'une authentique poétique du roman populaire. Espaces de fabrication et de diffusion des mythologies modernes, la collection "Bibliothèque des chemins de fer" de Hachette comme la "Modern Bibliothèque" de Fayard ont mis en intrigue les aspirations et les frustrations de leur époque. Leurs formats, leurs illustrations et leurs périodicités ont façonné notre culture littéraire. Le roman populaire a imposé une écriture consacrant mystères, exotisme, héros tout-puissants et brusques interruptions "A suivre..." en composantes essentielles de la culture médiatique. En s'intéressant à la fois aux créateurs du roman populaire, à ses héros et aux comportements des lecteurs, cet ouvrage nous invite à nous immerger dans la période précédant l'avènement de la télévision, désormais premier pourvoyeur de fictions et de héros populaires nationaux.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 186  pages
    • Dimensions :  1.8cmx15.0cmx23.0cm
    • Poids : 281.2g
    • Editeur :   Editions Autrement Paru le
    • Collection : Mémoires/Culture
    • ISBN :  2746712008
    • EAN13 :  9782746712003
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Surgies des bas-fonds, égarées de la planète Mars ou évadées de l'histoire de France : depuis les années 1830, d'étranges créatures hantent l'imaginaire national. Figures littéraires désormais cardinales, d'Artagnan, Fantômas ou Maigret ont alimenté la veine populaire du roman contemporain, pour ensuite migrer vers le théâtre, le cinéma, la radio et la télévision. Ces personnages ne représentent toutefois que la partie visible d'un vaste monde englouti, d'une littérature tôt dénigrée parce que qualifiée d'industrielle. Avec elle, l'écurie d'auteurs l'emporte sur l'écrivain solitaire, la réclame sur la reconnaissance de la critique, la commande d'éditeur et le succès rapide sur le chef-d'oeuvre dégagé des modes esthétiques passagères. Ces conditions drastiques de production n'empêchent nullement l'éclosion, au XIXe siècle, d'une authentique poétique du roman populaire. Espaces de fabrication et de diffusion des mythologies modernes, la collection "Bibliothèque des chemins de fer" de Hachette comme la "Modern Bibliothèque" de Fayard ont mis en intrigue les aspirations et les frustrations de leur époque. Leurs formats, leurs illustrations et leurs périodicités ont façonné notre culture littéraire. Le roman populaire a imposé une écriture consacrant mystères, exotisme, héros tout-puissants et brusques interruptions "A suivre..." en composantes essentielles de la culture médiatique. En s'intéressant à la fois aux créateurs du roman populaire, à ses héros et aux comportements des lecteurs, cet ouvrage nous invite à nous immerger dans la période précédant l'avènement de la télévision, désormais premier pourvoyeur de fictions et de héros populaires nationaux.