share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le harem et les cousins

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le harem et les cousins

Le harem et les cousins

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : 94,00 DH TTC


En stock.
Commandez vite, il ne reste  que 2 exemplaires !
Date de livraison estimée le jeudi 8 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le harem et les cousins"

Présentation de Le harem et les cousins

Un classique sur la condition féminine dans le pourtour méditerranéen. Germaine Tillion nous démontre que l'oppression des femmes, loin d'être le triste apanage de l'Islam, sévit aussi bien dans les pays chrétiens que musulmans dont aucun n'a su totalement repousser cet héritage de la préhistoire et du paganisme. Le pire est que cet asservissement ne profite à personne : l'aliénation des femmes aliène les hommes et appauvrit dramatiquement les régions où elle pèse le plus. Il aura fallu qu'une ethnologue célèbre remonte jusqu'aux origines de l'humanité, se fonde sur ses travaux scientifiques, interroge sa mémoire pour que nous soyons propulsés, incidemment, à l'avant-garde d'un féminisme jusque-là trop empêtré dans l'inventaire de ses différences pour analyser le mal commun qui frappe à la fois l'oppresseur, sa victime et la civilisation qui les porte.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 211 pages
  • Dimensions :  1.1cmx10.8cmx18.0cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : Points Essais
  • ISBN :  2020061953
  • EAN13 :  9782020061957
  • Classe Dewey :  305.4862971
  • Langue : Français

D'autres livres de Germaine Tillion

Fragments de vie

Décédée en avril 2008 à l'âge de cent ans, Germaine Tillion a connu un destin exceptionnel. Ethnologue et historienne, elle est l'une des premières résistantes en France, avant d'être déportée à Ravensbrück. Pendant la guerre d'Algérie, elle se bat pour empêcher l'horreur qui ...

Prix : 263 DH
Une opérette à Ravensbrück

Résister en écrivant, chanter à la barbe des geôliers nazis pour défendre sa dignité: dans Le camp de Ravensbrück, Germaine redonne vie à Lulu, Nénette, Marmotte et Titine, ses camarades de détention. Convoquant le souvenir des rengaines populaires, du bon vin qui réchauffe, des [....]...

Il était une fois l'ethnographie

Le passé de résistante et de déportée de Germaine Tillion fait oublier qu'elle est aussi une ethnologue, spécialiste de l'Algérie. Elle a passé peu de temps avant la guerre plusieurs années dans les Aurès, une région reculée d'Algérie. C'est le récit de sa vie d'ethnologue qui est relat...

Combats de guerre et de paix

Devenue centenaire en 2007, Germaine Tillion a eu un destin exemplaire et a produit une œuvre remarquable. Son désir de comprendre les hommes et leurs sociétés lui a permis de devenir une ethnologue et une historienne exigeante. Son sens irréductible de la justice en a fait l'une des premières...

Voir tous les livres de Germaine Tillion

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le harem et les cousins

Un classique sur la condition féminine dans le pourtour méditerranéen. Germaine Tillion nous démontre que l'oppression des femmes, loin d'être le triste apanage de l'Islam, sévit aussi bien dans les pays chrétiens que musulmans dont aucun n'a su totalement repousser cet héritage de la préhistoire et du paganisme. Le pire est que cet asservissement ne profite à personne : l'aliénation des femmes aliène les hommes et appauvrit dramatiquement les régions où elle pèse le plus. Il aura fallu qu'une ethnologue célèbre remonte jusqu'aux origines de l'humanité, se fonde sur ses travaux scientifiques, interroge sa mémoire pour que nous soyons propulsés, incidemment, à l'avant-garde d'un féminisme jusque-là trop empêtré dans l'inventaire de ses différences pour analyser le mal commun qui frappe à la fois l'oppresseur, sa victime et la civilisation qui les porte.