share_book
Envoyer cet article par e-mail

Identité et Différence

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Identité et Différence

Identité et Différence

  (Auteur)


Prix : 116,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Identité et Différence "

Inséré en 1694 dans le grand ouvrage de Locke, fondateur de la théorie moderne de la connaissance, le " traité de l'identité " a laissé une trace remarquable du XVIIIe siècle à nos jours. C'est lui qui engage l'empirisme et la philosophie analystique anglo-saxonne dans un débat sans cesse relancé sur les " critères de l'identité ". Mais son importance vient surtout de ce que, pour la première fois, il donne un nom aux grandes catégories de la métaphysique du sujet : the consciousness, the self, et les associe étroitement dans une problématique de la " conscience de soi ". Pour que celle-ci déploie ses possibilités et ses conflits latents, il faut cependant un moment spécifique de traduction : la proposition par le huguenot français Pierre Coste, traducteur de Locke, des équivalents " la conscience " et " le soi ", fournissant à toute la philosophie continentale les moyens de sortir des apories du cartésianisme. C'est l'ensemble de cet événement dont nous sommes encore tributaires, l'invention européenne de la conscience, qui se trouve étudié à travers la réédition des textes de Locke et Coste, l'essai d'une nouvelle traduction, le commentaire historique et philisophique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • Poche  pages
  • Dimensions :  1.4cmx10.8cmx18.0cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : Points Essais
  • ISBN :  2020263009
  • EAN13 :  9782020263009
  • Classe Dewey :  140
  • Langue : Français

D'autres livres de John Locke

Essai sur l'entendement humain

Paru en 1689, l'Essai sur l'entendement humain de Locke achève de reconfigurer le paysage philosophique de la modernité. La philosophie reçoit désormais pour tâche non plus d'augmenter notre connaissance des choses, mais d'en analyser les matériaux – les idées – et d'en donner la critique. ...

Prix : 219 DH
Traité du gouvernement civil

"Locke montre d'une part, que les relations d'homme à homme, qui ont précédé et accompagné les relations de citoyen à citoyen, ne sont ni n'ont jamais été exemptes de lois ; d'autre part, que le pacte primordial, sur lequel repose philosophiquement sinon historiquement toute société [.....

Lettre sur la tolérance

Quels sont les rapports qui doivent exister entre l'État et l'Église, ou plutôt entre l'État et les Églises ? Pour répondre à cette question, la Lettre sur la tolérance emprunte la voie d'une double réflexion sur la nature de la croyance et du pouvoir. La croyance ne dépend pas de la [....

Voir tous les livres de John Locke

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Inséré en 1694 dans le grand ouvrage de Locke, fondateur de la théorie moderne de la connaissance, le " traité de l'identité " a laissé une trace remarquable du XVIIIe siècle à nos jours. C'est lui qui engage l'empirisme et la philosophie analystique anglo-saxonne dans un débat sans cesse relancé sur les " critères de l'identité ". Mais son importance vient surtout de ce que, pour la première fois, il donne un nom aux grandes catégories de la métaphysique du sujet : the consciousness, the self, et les associe étroitement dans une problématique de la " conscience de soi ". Pour que celle-ci déploie ses possibilités et ses conflits latents, il faut cependant un moment spécifique de traduction : la proposition par le huguenot français Pierre Coste, traducteur de Locke, des équivalents " la conscience " et " le soi ", fournissant à toute la philosophie continentale les moyens de sortir des apories du cartésianisme. C'est l'ensemble de cet événement dont nous sommes encore tributaires, l'invention européenne de la conscience, qui se trouve étudié à travers la réédition des textes de Locke et Coste, l'essai d'une nouvelle traduction, le commentaire historique et philisophique.