share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'année où Rosetta a été tuée

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'année où Rosetta a été tuée

L'année où Rosetta a été tuée

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "L'année où Rosetta a été tuée"

    « Pourquoi rouvre-t-on cette affaire si longtemps après ? Sûrement un ordre d en haut. Le préfet ? Un député ? Le président de la République ? Le pape ? Inutile d y penser. Il faut respecter la consigne de la plus grande discrétion ! Le seul à connaître la véritable raison de ma présence, c est ce maire logorrhéique, un vrai moulin à paroles. Pourtant je n ai pas le choix, ses propos sont le seul moyen de reconstituer ce qui s est passé l année où Rosetta a été tuée : le seul espoir de découvrir quelque chose. Je ne peux qu écouter. » Dans un village perdu du Piémont, un commissaire enquête sur la mort tragique de Rosetta survenue quelque vingt ans plus tôt. Affaire de famille ? Crime politique? Fausses pistes, renseignements sibyllins, mythologie locale l enquête progresse tant bien que mal dans un milieu hostile et fermé. Pénétrant peu à peu dans le labyrinthe du passé qu on a effacé à dessein, parviendra-t-on à reconstituer la vérité ? « Perissinotto joue des clairs-obscurs, des atmosphères de déliquescence, met en images des mélancolies lointaines. Tel Simenon ou comme l Islandais Arnaldur Indridason, le Turinois a fait le choix du roman à énigmes pour appréhender le côté obscur de notre monde, ses défaillances, ses injustices, ses abominations. » Télérama.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 208  pages
    • Dimensions :  1.6cmx14.4cmx21.8cm
    • Poids : 222.3g
    • Editeur :   Odile Jacob Paru le
    • Collection : Thriller
    • ISBN :  2738126057
    • EAN13 :  9782738126054
    • Langue : Français

    D'autres livres de Alessandro Perissinotto

    La dernière nuit blanche

    Cela fait maintenant un an qu'Anna Pavesi a tout plaqué à Turin - son travail de psychologue et son mari - pour refaire sa vie à Bergame et travailler comme détective privée spécialisée dans la recherche de personnes disparues. Mais l'on n'échappe pas si facilement à son passé... Alors que...

    Train 8017

    Turin 1946. Un bouquet de fleurs et une étrange inscription, Italia 1944 ma vengeance pour toi, accompagnent à chaque fois la découverte de cheminots assassinés. L'affaire n'intéresse personne. Seul l'ancien inspecteur de la Police ferroviaire, Adelmo Baudino, injustement révoqué pour collabo...

    La Chanson de Colombano

    « Di là da cui boscagi / j'è quat mort da suterè... » Une ancienne complainte chantée par une vieille femme dans un coin perdu du mont Bellavarda... De cette matière mouvante, l'auteur tire un polar post-médiéval. Début du XVIe siècle. Un quadruple crime, celui d'Isoardo le berger et de t...

    La Chanson de Colombano

    « Di là da cui boscagi / j'è quat mort da suterè... » Une ancienne complainte chantée par une vieille femme dans un coin perdu du mont Bellavarda... De cette matière mouvante, l'auteur tire un polar post-médiéval. Début du XVIe siècle. Un quadruple crime, celui d'Isoardo le berger et de t...

    Voir tous les livres de Alessandro Perissinotto

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    « Pourquoi rouvre-t-on cette affaire si longtemps après ? Sûrement un ordre d en haut. Le préfet ? Un député ? Le président de la République ? Le pape ? Inutile d y penser. Il faut respecter la consigne de la plus grande discrétion ! Le seul à connaître la véritable raison de ma présence, c est ce maire logorrhéique, un vrai moulin à paroles. Pourtant je n ai pas le choix, ses propos sont le seul moyen de reconstituer ce qui s est passé l année où Rosetta a été tuée : le seul espoir de découvrir quelque chose. Je ne peux qu écouter. » Dans un village perdu du Piémont, un commissaire enquête sur la mort tragique de Rosetta survenue quelque vingt ans plus tôt. Affaire de famille ? Crime politique? Fausses pistes, renseignements sibyllins, mythologie locale l enquête progresse tant bien que mal dans un milieu hostile et fermé. Pénétrant peu à peu dans le labyrinthe du passé qu on a effacé à dessein, parviendra-t-on à reconstituer la vérité ? « Perissinotto joue des clairs-obscurs, des atmosphères de déliquescence, met en images des mélancolies lointaines. Tel Simenon ou comme l Islandais Arnaldur Indridason, le Turinois a fait le choix du roman à énigmes pour appréhender le côté obscur de notre monde, ses défaillances, ses injustices, ses abominations. » Télérama.