share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Diable au corps

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Diable au corps

Le Diable au corps

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : 34,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Diable au corps"

La notion de prétexte est la grande force du Diable au corps : le ton froid et analytique du récit, même si sans aucun doute il correspond à merveille au caractère du héros adolescent, tient sans cesse le lecteur sur ses gardes. Calculateur jusque dans ses amours avec Marthe, une jeune femme de trois ans son aînée, mariée bourgeoisement et devenue sa maîtresse de manière un peu moins romanesque qu'il voudrait le croire, le jeune héros affiche cette morgue superbe qu'ont les enfants précoces. Supérieurement intelligent, doué pour les études, le jeune garçon nous fait le récit, d'un ton en apparence détaché, de l'ennui profond qu'il a éprouvé durant la Première Guerre mondiale et qui l'a conduit à se lancer corps et âme dans son aventure amoureuse. Car son amour pour Marthe s'amplifie, malgré son jeune âge et en dépit du scandale, au point de l'envahir entièrement. Indépendamment de toute morale, ce diable qui lui envahit le corps, source de tracas puis de souffrance, c'est l'élément étranger qui parvient à pénétrer en lui malgré l'assurance et la force manipulatrice d'un ego surdimensionné. En conduisant son héros de l'enfance à la paternité, Radiguet lui fait traverser l'expérience de toute une vie, faisant de la guerre une période entre parenthèses, une étape dans la maturation du corps et de l'esprit. --Sana Tang-Léopold Wauters

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 192 pages
  • Dimensions :  1.2cmx10.8cmx17.6cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Flammarion Paru le
  • Collection : Garnier Flammarion / Littérature française
  • ISBN :  2080704443
  • EAN13 :  9782080704443
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Raymond Radiguet

Le diable au corps

À vingt ans, l'année de sa mort, Raymond Radiguet publie son premier roman : en pleine Première Guerre mondiale, un adolescent et la jeune épouse d'un soldat mobilisé sur le front vivent une passion amoureuse. Autobiographique, le livre fait scandale. Est-ce dû au cynisme de son auteur? à sa ...

Prix : 57.2 DH
Le Diable au corps

Ah ! que la guerre est jolie quand on a quinze ans et que l'on aime ! Sur les bords de la Marne, tandis que tonne le canon, ils s'aiment, en effet, de passion coupable. Lui, un peu veule, à peine sorti de l'adolescence, nourri de Rimbaud, épris de liberté. Elle, déjà femme, risquant ...

Prix : 23 DH

Le Diable au corps

La notion de prétexte est la grande force du Diable au corps : le ton froid et analytique du récit, même si sans aucun doute il correspond à merveille au caractère du héros adolescent, tient sans cesse le lecteur sur ses gardes. Calculateur jusque dans ses amours avec Marthe, une jeune femme ...

Prix : 54 DH
Bibliolycée

Un jeune homme de quinze ans rencontre Marthe, une jeune femme de dix-huit ans, qu'il séduit et dont il devient l'amant... Cette histoire serait banale si nous n'étions en 1917, un peu avant la fin de la guerre de 1914-1918, et si la jeune femme n'était pas l'épouse d'un soldat au front. Mais...

Prix : 60 DH

Voir tous les livres de Raymond Radiguet

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La notion de prétexte est la grande force du Diable au corps : le ton froid et analytique du récit, même si sans aucun doute il correspond à merveille au caractère du héros adolescent, tient sans cesse le lecteur sur ses gardes. Calculateur jusque dans ses amours avec Marthe, une jeune femme de trois ans son aînée, mariée bourgeoisement et devenue sa maîtresse de manière un peu moins romanesque qu'il voudrait le croire, le jeune héros affiche cette morgue superbe qu'ont les enfants précoces. Supérieurement intelligent, doué pour les études, le jeune garçon nous fait le récit, d'un ton en apparence détaché, de l'ennui profond qu'il a éprouvé durant la Première Guerre mondiale et qui l'a conduit à se lancer corps et âme dans son aventure amoureuse. Car son amour pour Marthe s'amplifie, malgré son jeune âge et en dépit du scandale, au point de l'envahir entièrement. Indépendamment de toute morale, ce diable qui lui envahit le corps, source de tracas puis de souffrance, c'est l'élément étranger qui parvient à pénétrer en lui malgré l'assurance et la force manipulatrice d'un ego surdimensionné. En conduisant son héros de l'enfance à la paternité, Radiguet lui fait traverser l'expérience de toute une vie, faisant de la guerre une période entre parenthèses, une étape dans la maturation du corps et de l'esprit. --Sana Tang-Léopold Wauters