share_book
Envoyer cet article par e-mail

Esquisses pyrrhoniennes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Esquisses pyrrhoniennes

Esquisses pyrrhoniennes

  (Auteur)


Prix : 128,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Esquisses pyrrhoniennes"

Diogène Laërce rapporte l'opinion selon laquelle le premier des sceptiques était Homère ; il dit ainsi, avec ses mots de doxographe, que le scepticisme suit la philosophie " comme l'ombre suit le corps ". Or le seul exposé complet de cet envers du rationalisme grec à nous être parvenu est celui de Sextus Empiricus, et les " Esquisses pyrrhoniennes ", petite somme de philosophie sceptique du IIe siècle de notre ère, sont l'une des clefs du penser antique. Lorsque les " Esquisses " furent traduites par Henri Estienne en 1562, on y reconnut immédiatement l'un des références de la pensée nouvelle. De cette œuvre, trop dédaignée des spécialistes jusqu'à une date récente (il n'en existait même plus en librairie de traduction française), on donne ici le texte intégral accompagné d'un glossaire philosophique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 570 pages
  • Dimensions :  2.5cmx11.0cmx18.0cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : Points Essais
  • ISBN :  2020262983
  • EAN13 :  9782020262989
  • Classe Dewey :  870
  • Langue : Français

D'autres livres de Sextus Empiricus

Contre les professeurs (bilingue grec-français)

Dans ces six traités, qui sont ici traduits en français pour la première fois, Sextus Empiricus s'attaque à des disciplines totalement ou partiellement extérieures à la philosophie (« Contre les grammairiens », « Contre les géomètres », « Contre les arithméticiens », « Contre les ...

Voir tous les livres de Sextus Empiricus

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Diogène Laërce rapporte l'opinion selon laquelle le premier des sceptiques était Homère ; il dit ainsi, avec ses mots de doxographe, que le scepticisme suit la philosophie " comme l'ombre suit le corps ". Or le seul exposé complet de cet envers du rationalisme grec à nous être parvenu est celui de Sextus Empiricus, et les " Esquisses pyrrhoniennes ", petite somme de philosophie sceptique du IIe siècle de notre ère, sont l'une des clefs du penser antique. Lorsque les " Esquisses " furent traduites par Henri Estienne en 1562, on y reconnut immédiatement l'un des références de la pensée nouvelle. De cette œuvre, trop dédaignée des spécialistes jusqu'à une date récente (il n'en existait même plus en librairie de traduction française), on donne ici le texte intégral accompagné d'un glossaire philosophique.