share_book
Envoyer cet article par e-mail

W, ou, Le souvenir d'enfance

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
W, ou, Le souvenir d'enfance

W, ou, Le souvenir d'enfance

  (Auteur)


Prix : 92,50 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "W, ou, Le souvenir d'enfance"

Présentation de W, ou, Le souvenir d'enfance

Je ne retrouverai jamais dans mon ressassement même que l'ultime reflet d'une parole absente à l'écriture, le scandale de leur silence et de mon silence : l'écriture est le souvenir de leur mort et l'affirmation de ma vie. Georges Perec remonte le cours asséché de son enfance. Longue marche dans le lit désormais inutile d'une existence à jamais évaporée. Pourtant, aussi disloquées soient-elles, les bribes, une fois rassemblées, finissent par faire sens. Et c'est l'identité organique de Perec qu'elles signifient. Sans doute, fouillant sa mémoire et les vieilles photographies, le choc eût été trop violent, trop enivrant l'encens du passé. Alors l'écrivain mêle la fiction au réel. Petite histoire savamment entrelacée, récit d'aventures qui ne prend sens qu'en regard de l'autre, qui, elle-même, s'appuie sur la première pour exister. On connaît le Perec des Choses, celui de l'Oulipo (Un homme qui dort, La Disparition, Alphabets), mais peut-être moins celui qui avance "démasqué", ose fouiller, comme tout autobiographe, les méandres de ce silence que chacun porte en soi et qui nous recèle. --Laure Anciel

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 219 pages
  • Dimensions :  1.2cmx12.2cmx20.0cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Messageries Du Livre Paru le
  • Collection : L'Imaginaire
  • ISBN :  2070733165
  • EAN13 :  9782070733163
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Georges Perec

Les choses

L.F. " Les choses " ? C'est un titre qui intrigue, qui alimente les malentendus. Plutôt qu'un livre sur les choses, au fond n'avez-vous pas écrit un livre sur le bonheur ? G. P. C'est qu'il y a, je pense, entre les choses du monde moderne et le bonheur, un rapport obligé. Une certaine richesse de...

Prix : 73 DH
La Vie mode d'emploi

La Vie mode d'emploi est un livre extraordinaire, d'une importance capitale non seulement dans la création de l'auteur, mais dans notre littérature, par son ampleur, son organisation, la richesse de ses informations, la cocasserie de ses inventions, par l'ironie qui le travaille de bout en bout...

Prix : 98 DH

La Disparition

"Il fallait un grand art, un art hors du commun, pour fourbir tout un roman sans ça." "Ça", comprenez ce "rond pas tout à fait clos finissant par un trait horizontal". Il fallait substituer, combiner sans trêve et sans faillir, sans céder à la ronde tentation d'utiliser... la lettre "e" ! ...

Romans et récits

Les ChosesQuel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour ?Un homme qui dortLa DisparitionLes RevenentesLa Vie mode d?emploiUn cabinet d?amateurLe Voyage d?hiver ...

Voir tous les livres de Georges Perec

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de W, ou, Le souvenir d'enfance

Je ne retrouverai jamais dans mon ressassement même que l'ultime reflet d'une parole absente à l'écriture, le scandale de leur silence et de mon silence : l'écriture est le souvenir de leur mort et l'affirmation de ma vie. Georges Perec remonte le cours asséché de son enfance. Longue marche dans le lit désormais inutile d'une existence à jamais évaporée. Pourtant, aussi disloquées soient-elles, les bribes, une fois rassemblées, finissent par faire sens. Et c'est l'identité organique de Perec qu'elles signifient. Sans doute, fouillant sa mémoire et les vieilles photographies, le choc eût été trop violent, trop enivrant l'encens du passé. Alors l'écrivain mêle la fiction au réel. Petite histoire savamment entrelacée, récit d'aventures qui ne prend sens qu'en regard de l'autre, qui, elle-même, s'appuie sur la première pour exister. On connaît le Perec des Choses, celui de l'Oulipo (Un homme qui dort, La Disparition, Alphabets), mais peut-être moins celui qui avance "démasqué", ose fouiller, comme tout autobiographe, les méandres de ce silence que chacun porte en soi et qui nous recèle. --Laure Anciel