share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le petit monde de Nicolas

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le petit monde de Nicolas

Le petit monde de Nicolas

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : 178,00 DH TTC


En stock.
Commandez vite, il ne reste  qu'1 exemplaire !
Date de livraison estimée le vendredi 9 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Le petit monde de Nicolas"

    C'est vrai que Nicolas fait souvent des crocs-en-jambe à Dominique. Que Ségolène tire les couettes de Martine. Que Jack fait son intéressant, et que Laurent méprise tout le monde parce que c'est lui le mieux habillé. Jean-Marie dit toujours des gros mots et Jean-Louis n'est jamais bien peigné. Quelques fois, j'ai l'impression que Xavier n'aime pas beaucoup Brice, parce qu'il veut toujours s'asseoir à côté de Nicolas à sa place. Ce qui est bizarre, c'est qu'Alain n'a pas d'ami dans la classe, alors qu'il connaît par cœur ses leçons. Quand Michelle prend la parole dans la cour de récré, on a l'impression que c'est elle la maîtresse, et qu'elle va nous donner une punition. Rama et Rachida, elles font un peu leurs pestes pour savoir qui est la plus belle, et c'est dommage, parce que quand elles sourient, on a envie de les prendre dans ses bras pour les protéger. C'est vrai que l'on fait souvent les mariolles, que l'on ne sait pas toujours nos récitations, et comme dit la maîtresse, c'est fatigant de nous supporter. Mais moi je crois qu'on s'ennuierait un peu si on ne retrouvait pas le Potage, Monsieur le directeur et tout le petit monde de Nicolas pour la rentrée.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 192 pages
    • Dimensions :  1.4cmx16.8cmx18.8cm
    • Poids : 281.2g
    • Editeur :   Pascal Galodé Editions Paru le
    • Collection : Pastiches
    • ISBN :  2355930651
    • EAN13 :  9782355930652
    • Classe Dewey :  847
    • Langue : Français

    D'autres livres de Gospé

    Le Petit Nicolas, Ségolène et les copains

    " Ils ne s'appelaient alors que Nicolas et Ségolène, Laurent et Jack, Jean-Marie et Philippe, François et José, Olivier, Lionel ou Dominique. Avant d'être grands et de vouloir tous devenir président de la République, ils ont connu les culottes courtes et les bobos sur les genoux. Ils s'invita...

    Nicolas a de petits soucis

    Nicolas avait un nouveau blouson en daim, il s'était coiffé les cheveux en arrière et il n'était pas tout seul. Avec lui, il y avait une fille qu'on n'avait jamais vue et qui nous regardait. Nicolas souriait comme s'il avait eu le prix d'excellence ou s'il avait marqué un but au football. Il s'...

    Le Petit Nicolas à l'Elysée

    L'été s'est terminé et la cour de l'école a retrouvé les cris des enfants. Les cheveux de la maîtresse continuent de bouger quand elle écrit au tableau et le Bouillon a toujours son beau costume et ses yeux qui roulent comme des billes. Cette année, pourtant, il y a plus de filles dans la cl...

    Voir tous les livres de Gospé

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    C'est vrai que Nicolas fait souvent des crocs-en-jambe à Dominique. Que Ségolène tire les couettes de Martine. Que Jack fait son intéressant, et que Laurent méprise tout le monde parce que c'est lui le mieux habillé. Jean-Marie dit toujours des gros mots et Jean-Louis n'est jamais bien peigné. Quelques fois, j'ai l'impression que Xavier n'aime pas beaucoup Brice, parce qu'il veut toujours s'asseoir à côté de Nicolas à sa place. Ce qui est bizarre, c'est qu'Alain n'a pas d'ami dans la classe, alors qu'il connaît par cœur ses leçons. Quand Michelle prend la parole dans la cour de récré, on a l'impression que c'est elle la maîtresse, et qu'elle va nous donner une punition. Rama et Rachida, elles font un peu leurs pestes pour savoir qui est la plus belle, et c'est dommage, parce que quand elles sourient, on a envie de les prendre dans ses bras pour les protéger. C'est vrai que l'on fait souvent les mariolles, que l'on ne sait pas toujours nos récitations, et comme dit la maîtresse, c'est fatigant de nous supporter. Mais moi je crois qu'on s'ennuierait un peu si on ne retrouvait pas le Potage, Monsieur le directeur et tout le petit monde de Nicolas pour la rentrée.