share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les règles de la pratique sociologique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les règles de la pratique sociologique

Les règles de la pratique sociologique

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les règles de la pratique sociologique"

La sociologie est, dit-on une science particulière parce que son objet, le social, posséderait des caractéristiques défiant toute tentative d'explication... Ce livre envisage les choses tout autrement. Il considère que la particularité de la sociologie tient surtout à ce que la grande majorité de ceux qui la pratiquent a le plus grand mal à prendre au sérieux le fait qu'elle puisse être une science. Il existe un remède à ce mal : reconnaître que la sociologie est une activité de nature scientifique définie par une série d'instructions qu'il convient simplement de mettre en application. Il ne s'agit donc pas de répondre à la question : comment faire de la sociologie en suivant les règles d'une méthode ? (il existe déjà trop de réponses à cette question), mais à cette autre : qu'est-ce que faire de la sociologie veut dire, c'est-à-dire comment s'accorder sur les règles d'une pratique ? Les études qui composent l'ouvrage confrontent quelques thèses classiques de la sociologie (celles de Garfinkel et de Bourdieu, de Dewey et de Goffman, de Durkheim et de Mead) en les examinant à la lumière des problèmes de description et d'explication que pose leur utilisation dans l'enquête. Cette façon d'envisager le théorique à partir de l'empirique reflète bien le principe que l'auteur défend : le travail sur la méthode ne doit être, en sociologie, ni délégué à des épistémologues, ni conçu comme un sous-secteur de la discipline, mais résolument et méthodiquement conduit de l'intérieur même de l'enquête et de l'analyse telles qu'elles se mènent dans le quotidien de la recherche. En respectant ce principe (qui vaut pour les deux versants, quantitatif et qualitatif, de la discipline), on peut se donner les règles d'une pratique de la sociologie affichant les attributs de la visée scientifique : autonomie, réalisme, rigueur et inventivité.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 291  pages
  • Dimensions :  1.8cmx15.0cmx21.6cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • Collection : Pratiques théoriques
  • ISBN :  213056139X
  • EAN13 :  9782130561392
  • Classe Dewey :  301.4
  • Langue : Français

D'autres livres de Albert Ogien

Pourquoi désobéir en démocratie ?

Les raisons de se révolter ne manquent pas. Mais on ne se révolte pas n'importe comment : en démocratie, s'engager dans un combat contre l'injustice, l'inégalité ou la domination est un geste qui doit s'exprimer sous une forme d'action politique acceptable. Parmi ces formes se trouve la [......

Le vocabulaire de la sociologie de l'action

La sociologie se pratique aujourd'hui de deux façons différentes. L'une étudie l'état général de la société et de ses institutions, les rapports de force qui l'animent et les évolutions qui l'affectent ; l'autre analyse la manière dont les individus nouent des relations entre eux cri agiss...

Pourquoi désobéir en démocratie ?

Les raisons de se révolter ne manquent pas. Mais, en démocratie, s'engager dans un combat contre l'injustice, l'inégalité ou la domination est un geste qui doit s'exprimer sous une forme d'action politique acceptable. Parmi ces formes se trouve la désobéissance civile : elle consiste, pour le ...

Les formes sociales de la pensée : La sociologie après Wittgenstein

L'œuvre de Wittgenstein ne vise pas - c'est vraiment le moins qu'on puisse dire - à proposer un modèle pour les sciences sociales. Or, curieusement, Wittgenstein figure parmi les auteurs que les sociologues aiment aujourd'hui invoquer pour justifier le bien-fondé de leurs analyses. Les notions d...

Voir tous les livres de Albert Ogien

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

La sociologie est, dit-on une science particulière parce que son objet, le social, posséderait des caractéristiques défiant toute tentative d'explication... Ce livre envisage les choses tout autrement. Il considère que la particularité de la sociologie tient surtout à ce que la grande majorité de ceux qui la pratiquent a le plus grand mal à prendre au sérieux le fait qu'elle puisse être une science. Il existe un remède à ce mal : reconnaître que la sociologie est une activité de nature scientifique définie par une série d'instructions qu'il convient simplement de mettre en application. Il ne s'agit donc pas de répondre à la question : comment faire de la sociologie en suivant les règles d'une méthode ? (il existe déjà trop de réponses à cette question), mais à cette autre : qu'est-ce que faire de la sociologie veut dire, c'est-à-dire comment s'accorder sur les règles d'une pratique ? Les études qui composent l'ouvrage confrontent quelques thèses classiques de la sociologie (celles de Garfinkel et de Bourdieu, de Dewey et de Goffman, de Durkheim et de Mead) en les examinant à la lumière des problèmes de description et d'explication que pose leur utilisation dans l'enquête. Cette façon d'envisager le théorique à partir de l'empirique reflète bien le principe que l'auteur défend : le travail sur la méthode ne doit être, en sociologie, ni délégué à des épistémologues, ni conçu comme un sous-secteur de la discipline, mais résolument et méthodiquement conduit de l'intérieur même de l'enquête et de l'analyse telles qu'elles se mènent dans le quotidien de la recherche. En respectant ce principe (qui vaut pour les deux versants, quantitatif et qualitatif, de la discipline), on peut se donner les règles d'une pratique de la sociologie affichant les attributs de la visée scientifique : autonomie, réalisme, rigueur et inventivité.