share_book
Envoyer cet article par e-mail

Un mythe politique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Un mythe politique

Un mythe politique

  (Auteur)


Prix : 173,50 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Un mythe politique "

L'antisémitisme en France est une tradition double. Il dénonce, comme dans les autres pays, l'argent, le nomadisme, les perversions sexuelles, le cosmopolitisme supposés des Juifs. Cet antisémitisme a trouvé son héraut en la personne d'Edouard Drumont, auteur de la France juive (1886), qui eut jusque de nos jours d'innombrables émules. Mais la France est un pays d'Etat fort. La Révolution, par le même mouvement où elle fonda la toute-puissance de l'Etat, émancipa les Juifs. La République ne voulait plus connaître que des citoyens, égaux devant la loi, dont la promotion serait l'œuvre de leurs seuls mérites, mais qui devraient, en contrepartie, refouler hors de la sphère publique, dans la stricte intimité de leurs convictions personnelles, leurs particularismes culturels, linguistiques, religieux. Nombre de Juifs, acceptant le cadre particulier du franco-judaïsme, bénéficièrent en retour de l'émancipation par l'Etat, par le haut fonctionnariat et le service public. L'antisémitisme traditionnel s'en prenait au Juif de Cour -suspecté de fomenter en coulisse les plus noirs complots. Désormais, l'antisémitisme politique, appelant à rompre le pacte républicain et à abattre l'Etat lui-même, dénoncera le Juif d'Etat - accusé de liquider les intérêts d'une vraie France éternelle. Au mythe de la " France juive " répond en d'autres milieux celui de la " République juive ". Telles sont quelques-unes des grandes analyses neuves que développe, dans une perspective politique, Pierre BIRNBAUM, à partir notamment d'un vaste matériau historique original.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 417 pages
  • Dimensions :  2.6cmx12.6cmx19.0cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Tel
  • ISBN :  2070735559
  • EAN13 :  9782070735556
  • Classe Dewey :  944.004 924
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre Birnbaum

Géographie de l'espoir : L'exil, les Lumières, la désassimilation

Nul n'ignore plus la différence fondamentale entre le judaïsme de l'Est de l'Europe et celui de l'Ouest. Le premier était une civilisation, irriguant la vie publique et les institutions communautaires ; c'est en son sein que naquirent, avec les premières enquêtes historiques et sociologiques, l...

Histoire du populisme: Le peuple et les gros

Pierre Birnbaum est professeur de sociologie politique à l’Université de  Paris-I et à l’Institut d’Études politiques de Paris. Il a notamment publié Le  moment antisémite (Fayard, 1998) et Face au pouvoir (Galilée, 2010), ainsi  que, dans la collection Pluriel, Sociologie de l’Ét...

Voir tous les livres de Pierre Birnbaum

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'antisémitisme en France est une tradition double. Il dénonce, comme dans les autres pays, l'argent, le nomadisme, les perversions sexuelles, le cosmopolitisme supposés des Juifs. Cet antisémitisme a trouvé son héraut en la personne d'Edouard Drumont, auteur de la France juive (1886), qui eut jusque de nos jours d'innombrables émules. Mais la France est un pays d'Etat fort. La Révolution, par le même mouvement où elle fonda la toute-puissance de l'Etat, émancipa les Juifs. La République ne voulait plus connaître que des citoyens, égaux devant la loi, dont la promotion serait l'œuvre de leurs seuls mérites, mais qui devraient, en contrepartie, refouler hors de la sphère publique, dans la stricte intimité de leurs convictions personnelles, leurs particularismes culturels, linguistiques, religieux. Nombre de Juifs, acceptant le cadre particulier du franco-judaïsme, bénéficièrent en retour de l'émancipation par l'Etat, par le haut fonctionnariat et le service public. L'antisémitisme traditionnel s'en prenait au Juif de Cour -suspecté de fomenter en coulisse les plus noirs complots. Désormais, l'antisémitisme politique, appelant à rompre le pacte républicain et à abattre l'Etat lui-même, dénoncera le Juif d'Etat - accusé de liquider les intérêts d'une vraie France éternelle. Au mythe de la " France juive " répond en d'autres milieux celui de la " République juive ". Telles sont quelques-unes des grandes analyses neuves que développe, dans une perspective politique, Pierre BIRNBAUM, à partir notamment d'un vaste matériau historique original.