share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Crise de l'identité américaine

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Crise de l'identité américaine

La Crise de l'identité américaine

  (Auteur)


Prix : 126,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "La Crise de l'identité américaine"

    Les Etats-Unis sont la terre d'élection des immigrés : c'est un pays d'accueil ouvert à tous, un singulier melting-pot où se mêlent les ethnies, les religions et les cultures les plus diverses. Cette nation plurielle ne s'est pas construite sans heurts ni violence. Car l'Amérique est aussi le pays de l'exclusion, du racisme et de la xénophobie. Allemands, Irlandais, Chinois, "Slavo-Latins", Juifs, Hispaniques étaient chacun à leur tour jugés inassimilables... avant d'être tous assimilés. C'est ce paradoxe d'un pays à la fois fragmenté dans son tissu social et doué d'une étonnante capacité d'intégration que veut interroger cet ouvrage. Denis Lacorne restitue la richesse et les contradictions du multiculturalisme américain dont il explore l'histoire depuis trois siècles en révélant ce qu'elle a de comparable et d'incomparable avec l'expérience française. Il jette un éclairage neuf sur les débats qui n'ont cessé d'opposer partisans du melting pot et tenants du pluralisme culturel. La crise de l'identité américaine est inscrite dans l'origine même de la nation américaine. Elle exprime la tension, l'ambiguïté, le caractère indécidable d'une nation imaginée tantôt comme assimilationniste et unitaire, tantôt comme pluraliste et multiculturelle. Cette crise, c'est la chance de l'Amérique, n'est jamais fatale parce que les plus "séparatistes" des Américains n'expriment pas de revendication territoriale. Mais elle est durable à cause des inégalités persistantes entre groupes ethniques, bien imparfaitement corrigées par les politiques de traitement préférentiel.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Poche
    • 448 pages
    • Dimensions :  1.4cmx12.4cmx18.2cm
    • Poids : 358.3g
    • Editeur :   Gallimard Paru le
    • Collection : Tel
    • ISBN :  2070769097
    • EAN13 :  9782070769094
    • Classe Dewey :  305.800 973
    • Langue : Français

    D'autres livres de Denis Lacorne

    Les politiques de la diversité

    Comment s'intègrent les nouveaux immigrés dans les villes ou les quartiers sensibles des Etats-Unis et du Royaume-Uni ? Quel accueil leur réservent les populations locales ? Quel est l'enjeu des mobilisations civiques ou ethniques observées dans les deux pays ? Partant d'une réflexion [....]...

    L'invention de la République américaine

    Peuple jeune, réputé sans histoire, les Américains sont les plus vieux républicains du monde. Inventeurs d'une nouvelle science du gouvernement, ils tirent une grande fierté de l'apothéose constitutionnelle qui clôture leur révolution. Le culte du Livre de la République, les serments de fid...

    Les Etats-Unis

    Cet ouvrage pluridisciplinaire explore les limites, mais aussi les succès, de l'une des plus vieilles démocraties du monde. Il donne toute sa place à l'étude des rouages du système politique américain, au rôle des immigrants et des minorités ethnoraciales, aux questions religieuses, à la gl...

    De la religion en Amérique : Essai d'histoire politique

    En Amérique, tout semble imprégné de valeurs et de références religieuses : la politique, la morale, l'enseignement et jusqu'à la vie intime. Comme si l'esprit des premiers puritains continuait à régenter les lois et les mœurs de cette vieille démocratie. C'est ce rapport entre religion et...

    Voir tous les livres de Denis Lacorne

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Les Etats-Unis sont la terre d'élection des immigrés : c'est un pays d'accueil ouvert à tous, un singulier melting-pot où se mêlent les ethnies, les religions et les cultures les plus diverses. Cette nation plurielle ne s'est pas construite sans heurts ni violence. Car l'Amérique est aussi le pays de l'exclusion, du racisme et de la xénophobie. Allemands, Irlandais, Chinois, "Slavo-Latins", Juifs, Hispaniques étaient chacun à leur tour jugés inassimilables... avant d'être tous assimilés. C'est ce paradoxe d'un pays à la fois fragmenté dans son tissu social et doué d'une étonnante capacité d'intégration que veut interroger cet ouvrage. Denis Lacorne restitue la richesse et les contradictions du multiculturalisme américain dont il explore l'histoire depuis trois siècles en révélant ce qu'elle a de comparable et d'incomparable avec l'expérience française. Il jette un éclairage neuf sur les débats qui n'ont cessé d'opposer partisans du melting pot et tenants du pluralisme culturel. La crise de l'identité américaine est inscrite dans l'origine même de la nation américaine. Elle exprime la tension, l'ambiguïté, le caractère indécidable d'une nation imaginée tantôt comme assimilationniste et unitaire, tantôt comme pluraliste et multiculturelle. Cette crise, c'est la chance de l'Amérique, n'est jamais fatale parce que les plus "séparatistes" des Américains n'expriment pas de revendication territoriale. Mais elle est durable à cause des inégalités persistantes entre groupes ethniques, bien imparfaitement corrigées par les politiques de traitement préférentiel.