share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Jour de la Gratitude au Travail

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Jour de la Gratitude au Travail

Le Jour de la Gratitude au Travail

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Jour de la Gratitude au Travail"

Le Jour de la Gratitude au Travail réunit deux récits mordants et drôles sur le monde du travail, vu du côté féminin, au Japon. " Quel est votre but dans la vie ? " a-t-on demandé à Kyôko lors de son premier entretien d'embauche. " Vivre vieille ", a-t-elle répondu. Après avoir été virée pour avoir molesté son patron qui s'était montré obscène et insultant, la voilà qui accepte une " rencontre arrangée " avec un homme infatué de lui-même et de la taille... de son entreprise. Dans le second récit, l'amitié qui unit la jeune Oikawa à son collègue de travail Futo est de nature assez spéciale. On a beau savoir que les liens qui se nouent au travail sont parfois très puissants, il est rare que le fantôme de votre collègue vous apparaisse, pris de hoquet, devant la porte de son appartement. Dans la société qui les employait, tous deux ont vécu bien des mésaventures, drôles mais éprouvantes car soumises à la dure loi du marché. Mais ils ne partagent pas seulement une amitié, il y a un pacte qui les lie : si l'un d'eux meurt, l'autre devra détruire toute trace de son secret. Ce secret que chacun de nous abrite, peut-être sans importance, mais que personne ne doit connaître. L'art d'Itoyama Akiko, c'est de savoir, dans le tableau d'ensemble, repérer le détail qui, soudain, bouleverse la perspective. Ses deux récits colorent la banale réalité du travail de la touche de l'imprévisible ; alors l'être humain révèle son excentricité cachée, et la lutte pour le pain quotidien, son ironique vacuité.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 100  pages
  • Dimensions :  1.4cmx12.2cmx20.2cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Editions Philippe Picquier Paru le
  • Collection : GRAND FORMAT
  • ISBN :  2877309908
  • EAN13 :  9782877309905
  • Langue : Français

D'autres livres de Akiko Itoyama

Le jour de la gratitude au travail

Le Jour de la Gratitude au Travail réunit deux récits, mordants et drôles, sur le monde du travail, vu du côté féminin, au Japon. " Quel est votre but dans la vie ? " a-t-on demandé à Kyôko lors de son premier entretien d'embauche. " Vivre vieille ", a-t-elle répondu. Après avoir été vi...

Voir tous les livres de Akiko Itoyama

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le Jour de la Gratitude au Travail réunit deux récits mordants et drôles sur le monde du travail, vu du côté féminin, au Japon. " Quel est votre but dans la vie ? " a-t-on demandé à Kyôko lors de son premier entretien d'embauche. " Vivre vieille ", a-t-elle répondu. Après avoir été virée pour avoir molesté son patron qui s'était montré obscène et insultant, la voilà qui accepte une " rencontre arrangée " avec un homme infatué de lui-même et de la taille... de son entreprise. Dans le second récit, l'amitié qui unit la jeune Oikawa à son collègue de travail Futo est de nature assez spéciale. On a beau savoir que les liens qui se nouent au travail sont parfois très puissants, il est rare que le fantôme de votre collègue vous apparaisse, pris de hoquet, devant la porte de son appartement. Dans la société qui les employait, tous deux ont vécu bien des mésaventures, drôles mais éprouvantes car soumises à la dure loi du marché. Mais ils ne partagent pas seulement une amitié, il y a un pacte qui les lie : si l'un d'eux meurt, l'autre devra détruire toute trace de son secret. Ce secret que chacun de nous abrite, peut-être sans importance, mais que personne ne doit connaître. L'art d'Itoyama Akiko, c'est de savoir, dans le tableau d'ensemble, repérer le détail qui, soudain, bouleverse la perspective. Ses deux récits colorent la banale réalité du travail de la touche de l'imprévisible ; alors l'être humain révèle son excentricité cachée, et la lutte pour le pain quotidien, son ironique vacuité.