share_book
Envoyer cet article par e-mail

Histoire des îles britanniques du XVIe au XVIIIe siècles

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Histoire des îles britanniques du XVIe au XVIIIe siècles

Histoire des îles britanniques du XVIe au XVIIIe siècles

  (Auteur)


Prix : 257,15 DH TTC


En stock.
Commandez vite, il ne reste  qu'1 exemplaire !
Date de livraison estimée le mardi 13 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Histoire des îles britanniques du XVIe au XVIIIe siècles"

En moins de trois siècles, de 1536 à 1800, les îles Britanniques tout entières se constituent en un royaume uni. Le pays de Galles, l'Ecosse et finalement l'Irlande à la fin de la période se fondent en un même ensemble, dynamique et contradictoire. L'histoire d'Angleterre est inséparable d'une dialectique de l'assimilation et du refus qui prouve sa vitalité dans la conquête de l'Irlande et la pacification de l'Ecosse. La Réformation protestante participe à ce mouvement en définissant de nouveaux clivages - non-conformistes puritains et sectes dissidentes - et en créant de nouvelles marges - "papistes" irlandais ou catholiques anglais. Une approche engagée des relations entre centre et périphérie qui détermine jusqu'à nos jours l'originalité de l'ensemble britannique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • Broché  pages
  • Dimensions :  2.0cmx15.0cmx21.0cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Nathan Université Paru le
  • ISBN :  2091902691
  • EAN13 :  9782091902692
  • Classe Dewey :  941
  • Langue : Français

D'autres livres de Bernard Cottret

La Révolution américaine

Cinq ans avant la Révolution française, Mirabeau saluait dans les événements d'Amérique " la révolution la plus étonnante ". Cette révolution, en effet, fut pour les Etats-Unis un acte fondateur. Les étapes qui, de 1763 à 1788, conduisent les treize colonies à l'indépendance et à la ...

Histoire de l'Angleterre

" L'Angleterre n'est pas une île. Elle occupe la partie méridionale d'un archipel, dont elle a, lentement, méthodiquement, effectué l'exploration et la conquête. Poursuivant sa quête impériale pour s'étendre jusqu'aux confins du globe, l'Angleterre, "voisine d'aucun par la terre", est [.....

La royauté au féminin

" Elisabeth est vierge, comme l'Angleterre est île " déclarait Victor Hugo à l'époque romantique. Tout en précisant : " En admirant Elisabeth, l'Angleterre aime son miroir. " C'est cette relation étroite entre une femme et son pays que Bernard Cottret met au cœur de la reconstitution du [....

Jean-Jacques Rousseau en son temps

En 2012 est célébré avec éclat le tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau. Le "citoyen de Genève" a ouvert un monde nouveau, centré sur l'individualisme affectif. Voilà en effet l'un des rares auteurs que l'on aborde par son prénom. C'est à cette articulation nouvelle du publ...

Voir tous les livres de Bernard Cottret

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

En moins de trois siècles, de 1536 à 1800, les îles Britanniques tout entières se constituent en un royaume uni. Le pays de Galles, l'Ecosse et finalement l'Irlande à la fin de la période se fondent en un même ensemble, dynamique et contradictoire. L'histoire d'Angleterre est inséparable d'une dialectique de l'assimilation et du refus qui prouve sa vitalité dans la conquête de l'Irlande et la pacification de l'Ecosse. La Réformation protestante participe à ce mouvement en définissant de nouveaux clivages - non-conformistes puritains et sectes dissidentes - et en créant de nouvelles marges - "papistes" irlandais ou catholiques anglais. Une approche engagée des relations entre centre et périphérie qui détermine jusqu'à nos jours l'originalité de l'ensemble britannique.