share_book
Envoyer cet article par e-mail

La folle journée, ou, Le mariage de Figaro

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La folle journée, ou, Le mariage de Figaro

La folle journée, ou, Le mariage de Figaro

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : 31,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La folle journée, ou, Le mariage de Figaro"

Présentation de La folle journée, ou, Le mariage de Figaro

"Il faudrait détruire la Bastille pour que la représentation de cette pièce ne fût pas une inconséquence dangereuse." Ces propos, prêtés à Louis XVI, soulignent combien les contemporains furent sensibles à la charge subversive d'une pièce de théâtre où ils virent d'abord un événement politique. Mais le message n'eût pas été si généralement reçu si l'efficacité dramatique et une virtuosité d'écriture ne l'avaient supporté. Le gouvernement de Vichy interdit Le Mariage de 1940 à 1944; alors Beaumarchais n'était pas encore devenu ennuyeux, selon la prophétie toujours incertaine de Stendhal. L'introduction abondante et nouvelle de Giovanna Trisolini démonte les ressorts d'une satire qui gagne à être replacée dans son contexte, sans négliger cependant l'étude des caractères humains dans leurs inconséquences.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 286 pages
  • Dimensions :  1.3cmx10.9cmx17.3cm
  • Poids : 136.1g
  • Editeur :   Le Livre De Poche Paru le
  • Collection : Classiques
  • ISBN :  2253051381
  • EAN13 :  9782253051381
  • Classe Dewey :  842.5
  • Langue : Français

D'autres livres de Beaumarchais

Le barbier de Séville

Ah ! le triste sire ! Gros, court, gris, pommelé, rusé, blasé qui guette et furète, gronde et geint tout à la fois. Il est encore avare, brutal, amoureux et jaloux... Et la belle Rosine, sa jeune pupille, est l'infortunée victime de cette odieuse flamme... Mais le ciel protège, dit-on, ceux q...

Prix : 23 DH
Le Barbier de Séville

Dès sa deuxième représentation, Le Barbier de Séville étourdit Paris de jeunesse et de gaieté. Un vieux tuteur difficile à duper, une pupille fine mouche, un aristocrate prétentieux et, pour mener la danse, le valet le plus insolent, rusé et spirituel de notre répertoire. Un provocateur ...

Prix : 19 DH

La folle Journée ou le Mariage de Figaro

Horloger, journaliste, musicien, séducteur, gentilhomme de cour, affairiste, espion et marchand d'armes, Beaumarchais a le génie de la vie. Danseur, poète entremetteur, insolent comme lui, le Figaro du Barbier de Séville tire les ficelles d'un complot amoureux entre un tuteur grognon et une ...

Prix : 19 DH
Le Barbier de Séville (Livre de l'élève)

Une adolescente échappe à son vieux tuteur grâce à l'amour et à l'esprit d'un jeune et riche comte guidé par un barbier façonné à l'image de son créateur : auteur, voyageur, entrepreneur, libre et philosophe avant tout. Empreinte de modernité, cette représentation d'un conflit de ...

Prix : 59 DH

Voir tous les livres de Beaumarchais

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La folle journée, ou, Le mariage de Figaro

"Il faudrait détruire la Bastille pour que la représentation de cette pièce ne fût pas une inconséquence dangereuse." Ces propos, prêtés à Louis XVI, soulignent combien les contemporains furent sensibles à la charge subversive d'une pièce de théâtre où ils virent d'abord un événement politique. Mais le message n'eût pas été si généralement reçu si l'efficacité dramatique et une virtuosité d'écriture ne l'avaient supporté. Le gouvernement de Vichy interdit Le Mariage de 1940 à 1944; alors Beaumarchais n'était pas encore devenu ennuyeux, selon la prophétie toujours incertaine de Stendhal. L'introduction abondante et nouvelle de Giovanna Trisolini démonte les ressorts d'une satire qui gagne à être replacée dans son contexte, sans négliger cependant l'étude des caractères humains dans leurs inconséquences.