share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Envers de la dialectique : Hegel à la lumière de Nietzsche

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Envers de la dialectique : Hegel à la lumière de Nietzsche

L'Envers de la dialectique : Hegel à la lumière de Nietzsche

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "L'Envers de la dialectique : Hegel à la lumière de Nietzsche"

    " On ne réfute pas une maladie des yeux ", disait Nietzsche à propos du christianisme - mais il aurait pu le dire aussi bien de toute philosophie. On ne réfute pas un " système de la raison ". Tout ce qu'on peut faire, c'est de retrouver les choix lexicaux sur lesquels il repose et qui traduisent des prises de position éminemment infrarationnelles. On ne dira même pas (on ne dira surtout pas) que l'envers de la dialectique est une idéologie, car l'usage même de ce mot suppose encore la croyance en une " raison canonique ". Mieux vaut parler d'une stratégie philologique inavouée. G. L. C'est de cette stratégie hégélienne inavouée que Gérard Lebrun rente ici de dégager les moments clés, lisant Hegel " à la lumière de Nietzsche ", pour mieux nous guider dans les coulisses de la philosophie occidentale.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 384  pages
    • Dimensions :  2.8cmx14.0cmx19.8cm
    • Poids : 281.2g
    • Editeur :   Seuil Paru le
    • Collection : L'ordre philosophique
    • ISBN :  2020577976
    • EAN13 :  9782020577977
    • Classe Dewey :  193

    D'autres livres de Gérard Lebrun

    Kant et la fin de la métaphysique

    Kant et la fin de la métaphysique, sous-titré " Essai sur la Critique de la faculté de juger" (1re édition : 1970), constitue d'abord un commentaire de la troisième Critique de Kant. Dans une première partie (" Remaniement des concepts "), Gérard Lebrun, s'appuyant sur l'ensemble de [....]...

    Prix : 138 DH
    Kant sans kantisme

    A qui n'a jamais lu Gérard Lebrun, peut-on se contenter d'expliquer qu'il était un des plus grands historiens français de la philosophie ? On n'aurait certes pas tort. Et pourtant on risquerait de ne pas faire comprendre ce qu'il a fait et le plaisir qu'on peut encore en attendre. Car Lebrun [...

    Voir tous les livres de Gérard Lebrun

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    " On ne réfute pas une maladie des yeux ", disait Nietzsche à propos du christianisme - mais il aurait pu le dire aussi bien de toute philosophie. On ne réfute pas un " système de la raison ". Tout ce qu'on peut faire, c'est de retrouver les choix lexicaux sur lesquels il repose et qui traduisent des prises de position éminemment infrarationnelles. On ne dira même pas (on ne dira surtout pas) que l'envers de la dialectique est une idéologie, car l'usage même de ce mot suppose encore la croyance en une " raison canonique ". Mieux vaut parler d'une stratégie philologique inavouée. G. L. C'est de cette stratégie hégélienne inavouée que Gérard Lebrun rente ici de dégager les moments clés, lisant Hegel " à la lumière de Nietzsche ", pour mieux nous guider dans les coulisses de la philosophie occidentale.