share_book
Envoyer cet article par e-mail

Suicide

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Suicide

Suicide

  (Auteur)


Prix : 51,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Suicide"

    "Expliquer ton suicide? Personne ne s'y est risqué. Tu ne craignais pas la mort. Tu l'as devancée, mais sans vraiment la désirer : comment désirer ce que l'on ne connaît pas? Tu n'as pas nié la vie, mais affirmé ton goût pour l'inconnu en pariant que si, de l'autre côté, quelque chose existait, ce serait mieux qu'ici." Dans Suicide, le narrateur s'adresse à un ami qui s'est tué d'un coup de fusil. Apparaît peu à peu l'image d'un homme stoïque, délicat et sensible, qui ressemble à l'auteur.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Poche
    • 111 pages
    • Dimensions :  1.2cmx10.8cmx17.4cm
    • Poids : 81.6g
    • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
    • Collection : Folio
    • ISBN :  2070398625
    • EAN13 :  9782070398621
    • Classe Dewey :  843
    • Langue : Français

    D'autres livres de Édouard Levé

    Oeuvres

    Un livre décrit des œuvres dont l'auteur a eu l'idée, mais qu'il n'a pas réalisées....

    Autoportrait

    Adolescent, je croyais que " La Vie mode d'emploi " m'aiderait à vivre, et " Suicide mode d'emploi " à mourir. J'ai passé trois ans et trois mois à l'étranger. Un de mes amis jouit dans la trahison. J'oublie ce qui me déplaît. J'ai peut-être parlé sans le savoir avec quelqu'un qui a tué qu...

    Voir tous les livres de Édouard Levé

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    "Expliquer ton suicide? Personne ne s'y est risqué. Tu ne craignais pas la mort. Tu l'as devancée, mais sans vraiment la désirer : comment désirer ce que l'on ne connaît pas? Tu n'as pas nié la vie, mais affirmé ton goût pour l'inconnu en pariant que si, de l'autre côté, quelque chose existait, ce serait mieux qu'ici." Dans Suicide, le narrateur s'adresse à un ami qui s'est tué d'un coup de fusil. Apparaît peu à peu l'image d'un homme stoïque, délicat et sensible, qui ressemble à l'auteur.