share_book
Envoyer cet article par e-mail

Y en avait dans les pâtes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Y en avait dans les pâtes

Y en avait dans les pâtes

  (Auteur)


Prix : 74,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Y en avait dans les pâtes"

C'est l'histoire d'un type, au restaurant, qui fait une scène d'enfer au maître d'hôtel parce qu'il vient de trouver un poil dans ses nouilles. l'après-midi de ce même jour, le maître d'hôtel va dans un clandé et aperçoit son client en train de faire minette à une pensionnaire. Il prend le gars à partie : C'était pas la peine de crier si fini pour un poil dans les nouilles quand on fait ce que vous faites ! lui dit-il. Le client s'interrompt et riposte : Je crierais plus fort encore si je trouvais une nouille dans ces poils ! Le grand Maurice Chevalier passait pour être plutôt ladre. Un soir qu'il donnait un dîner chez lui, le maître d'hôtel lui demanda à voix haute et intelligible s'il devait passer les fromages. Et Maurice Chevalier s'écria : Quelle idée ! Y en avait dans les pâtes ! Un jour, dans un restaurant à l'étranger, j'ai trouvé un gros morceau de phare de voiture dans mon assiette de spaghettis, ce qui m'a rendu perplexe. Je n'ai rien dit, mais je ne l'ai pas mangé. On ne peut imaginer tout ce qu'il y a, parfois, dans les pâles ! Lis ce bouquin, tu t'en rendras compte !

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 251 pages
  • Dimensions :  1.6cmx10.8cmx17.6cm
  • Poids : 81.6g
  • Editeur :   Fleuve Noir Paru le
  • Collection : San-antonio
  • ISBN :  2265088226
  • EAN13 :  9782265088221
  • Classe Dewey :  849
  • Langue : Français

D'autres livres de San-Antonio

En long, en large et en travers

Le roi de la sardine à l'huile a disparu! La recherche dans l'intérêt des familles, c'est pas mon blot ! Mais quand Béru et Pinaud se volatilisent à leur tour, je me mets en chasse... En compagnie de la légitime du disparu. Une jeune femme incroyable... Inconsolable? Tous les locataires de l'h...

Prix : 74 DH
Si maman me voyait !

Je te jure que si maman me voyait, elle serait dans ses petits souliers, la chérie. Et si elle voyait sa maison, elle voudrait déménager d'urgence. Pourtant elle l'aime, sa maison, maman. Heureusement, maman n'est pas là. Au fait, où est-elle? Hein? Qu'est-ce que vous avez fait de maman?...

Prix : 74 DH

Faites chauffer la colle

Si vous aimez les frissons, alors là vous serez servis, et pas qu'un peu. Tout d'abord il y a ceux, ineffables ô combien, qui vous transportent au septième ciel, dont je ne suis pas avare, mes chéries, qui me connaissez bien comme moi je vous sais. Et puis les autres, ceux qui vous flanquent la ...

Prix : 74 DH
Zéro pour la question

Moi, vous me connaissez ! Je ne m'embarrasse pas de préjugés. Je connais des esprits chagrins qui me diront : "Dans un sous-marin, ça se passe pas comme ça". Je répondrai à ces pisse-froid que, dans mon sous-marin à moi, ça se passe comme ça. La preuve, j'y étais ! Je connais aussi des ...

Prix : 74 DH

Voir tous les livres de San-Antonio

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

C'est l'histoire d'un type, au restaurant, qui fait une scène d'enfer au maître d'hôtel parce qu'il vient de trouver un poil dans ses nouilles. l'après-midi de ce même jour, le maître d'hôtel va dans un clandé et aperçoit son client en train de faire minette à une pensionnaire. Il prend le gars à partie : C'était pas la peine de crier si fini pour un poil dans les nouilles quand on fait ce que vous faites ! lui dit-il. Le client s'interrompt et riposte : Je crierais plus fort encore si je trouvais une nouille dans ces poils ! Le grand Maurice Chevalier passait pour être plutôt ladre. Un soir qu'il donnait un dîner chez lui, le maître d'hôtel lui demanda à voix haute et intelligible s'il devait passer les fromages. Et Maurice Chevalier s'écria : Quelle idée ! Y en avait dans les pâtes ! Un jour, dans un restaurant à l'étranger, j'ai trouvé un gros morceau de phare de voiture dans mon assiette de spaghettis, ce qui m'a rendu perplexe. Je n'ai rien dit, mais je ne l'ai pas mangé. On ne peut imaginer tout ce qu'il y a, parfois, dans les pâles ! Lis ce bouquin, tu t'en rendras compte !