share_book
Envoyer cet article par e-mail

Famille et parenté au Moyen Âge

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Famille et parenté au Moyen Âge

Famille et parenté au Moyen Âge

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Famille et parenté au Moyen Âge"

Longtemps délaissée, l'histoire de la parenté et de la famille constitue désormais un véritable objet d'étude. Fortement influencés par l'anthropologie, les médiévistes ont multiplié les thèses et ouvrages consacrés aux structures de parenté, à la circulation des biens matériels et symboliques, au mariage, au mode de résidence ou aux relations intra-familiales. Ils portent ainsi un regard nouveau sur la famille médiévale. Aucune synthèse n'existait à ce jour, lacune que vient combler le présent ouvrage. Exploitant une riche documentation (lois, textes des conciles, formulaires, pénitentiels, capitulaires, polyptyques, vies de saints, chroniques, livres de raison, actes notariés, registres d'officialité, documents fiscaux, textes littéraires, iconographie, fouilles archéologiques), l'auteur étend son étude à l'ensemble de l'Europe chrétienne du Ve au XVe siècle, en tenant compte des différences sociales et géographiques. Sont étudiés et analysés les structures de parenté (mode d'appartenance à un groupe de parents, profondeur généalogique, règles d'héritage et de succession, transmission du nom, rôle des parents spirituels), le mariage (instrument familial de reproduction et d'ascension sociales, moment intense d'échange de biens entre lignées, sacrement universel, objet de tensions entre les familles et l'Église), les structures familiales (taille et dimension des ménages, modes de résidence, d'exploitation et de propriété) et la vie de famille (couple, enfants, éducation, sentiments et sociabilité familiale). Tenant compte des recherches bibliographiques les plus récentes, cet ouvrage permet de mieux comprendre l'identité de l'homme médiéval et les liens qu'il a noués avec autrui, qu'il soit de son sang, allié ou étranger à sa parenté.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 255  pages
  • Dimensions :  1.8cmx15.0cmx20.8cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Hachette Education Paru le
  • Collection : Carré histoire
  • ISBN :  2011453011
  • EAN13 :  9782011453013
  • Classe Dewey :  940.1
  • Langue : Français

D'autres livres de Didier Lett

Un procès de canonisation au Moyen Age : Essai d'histoire sociale, Nicolas de Tolendino, 1325

Au cours de l'été 1325, une commission d'enquête est envoyée par le pape Jean XXII dans cinq villes de la Marche d'Ancône. Pendant trois mois, elle recueille les témoignages d'hommes et de femmes sur les qualités extraordinaires et les miracles qu'aurait accomplis un ermite de Saint-Augustin,...

Filles et Garçons au Moyen Age

Au Moyen Age, naître fille ou naître garçon n'a pas la même valeur : si chaque enfant est aimé par ses parents, son destin sera différent suivant son sexe. Dans la famille, à l'école, au monastère ou en apprentissage, les enfants ne sont pas traités de la même façon. Dès la grossesse, l...

Histoire des Frères et soeurs

Frère ou sœur, aîné ou cadet, jumeaux ou enfant unique, chacune de ces places occupée par un enfant dans la fratrie est déterminante pour la vie d'adulte. Didier Lett retrace l'histoire de cette relation familiale, entre amour fusionnel et rivalité farouche, entre apprentissages complices et ...

Voir tous les livres de Didier Lett

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Longtemps délaissée, l'histoire de la parenté et de la famille constitue désormais un véritable objet d'étude. Fortement influencés par l'anthropologie, les médiévistes ont multiplié les thèses et ouvrages consacrés aux structures de parenté, à la circulation des biens matériels et symboliques, au mariage, au mode de résidence ou aux relations intra-familiales. Ils portent ainsi un regard nouveau sur la famille médiévale. Aucune synthèse n'existait à ce jour, lacune que vient combler le présent ouvrage. Exploitant une riche documentation (lois, textes des conciles, formulaires, pénitentiels, capitulaires, polyptyques, vies de saints, chroniques, livres de raison, actes notariés, registres d'officialité, documents fiscaux, textes littéraires, iconographie, fouilles archéologiques), l'auteur étend son étude à l'ensemble de l'Europe chrétienne du Ve au XVe siècle, en tenant compte des différences sociales et géographiques. Sont étudiés et analysés les structures de parenté (mode d'appartenance à un groupe de parents, profondeur généalogique, règles d'héritage et de succession, transmission du nom, rôle des parents spirituels), le mariage (instrument familial de reproduction et d'ascension sociales, moment intense d'échange de biens entre lignées, sacrement universel, objet de tensions entre les familles et l'Église), les structures familiales (taille et dimension des ménages, modes de résidence, d'exploitation et de propriété) et la vie de famille (couple, enfants, éducation, sentiments et sociabilité familiale). Tenant compte des recherches bibliographiques les plus récentes, cet ouvrage permet de mieux comprendre l'identité de l'homme médiéval et les liens qu'il a noués avec autrui, qu'il soit de son sang, allié ou étranger à sa parenté.