share_book
Envoyer cet article par e-mail

Jacqueline Harpman : Dieu, Freud et moi : les plaisirs de l'écriture

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Jacqueline Harpman : Dieu, Freud et moi : les plaisirs de l'écriture

Jacqueline Harpman : Dieu, Freud et moi : les plaisirs de l'écriture

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Jacqueline Harpman : Dieu, Freud et moi : les plaisirs de l'écriture"

Jacqueline Harpman, prix Rossel dans une première vie pour Brève Arcadie (Julliard, 1959), prix Médicis dans l seconde, pour Orlanda (Grasset, 1996), est un des écrivains français qui comptent aujourd'hui. Cet essai s'attache à poursuivre la cohérence d'une vie, partagée entre la psychanalyse et l'écriture, et d'une oeuvre que la conclusion socio-biographique de l'ouvrage tend à situer dans la modernité. En quelque vingt romans et des nouvelles, dont La fille démantelée, La lucarne, Le bonheur dans le crime, Moi qui n'ai pas connu les hommes, La dormition des amants (Prix triennal du roman), elle a peuplé la littérature de personnages étonnants ou donné une coloration inattendue à de autobiographies pleines de fantaisie et d'humour. Ses écrits ont en commun le plaisir évident de raconter des histoires et le souci d'user d'une langue d'un niveau soutenu

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 184  pages
  • Dimensions :  2.0cmx14.0cmx20.2cm
  • Poids : 281.2g
  • Editeur :   Editions Luce Wilquin Paru le
  • Collection : L'oeuvre en lumière
  • ISBN :  2882532350
  • EAN13 :  9782882532350
  • Classe Dewey :  809
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Jacqueline Harpman, prix Rossel dans une première vie pour Brève Arcadie (Julliard, 1959), prix Médicis dans l seconde, pour Orlanda (Grasset, 1996), est un des écrivains français qui comptent aujourd'hui. Cet essai s'attache à poursuivre la cohérence d'une vie, partagée entre la psychanalyse et l'écriture, et d'une oeuvre que la conclusion socio-biographique de l'ouvrage tend à situer dans la modernité. En quelque vingt romans et des nouvelles, dont La fille démantelée, La lucarne, Le bonheur dans le crime, Moi qui n'ai pas connu les hommes, La dormition des amants (Prix triennal du roman), elle a peuplé la littérature de personnages étonnants ou donné une coloration inattendue à de autobiographies pleines de fantaisie et d'humour. Ses écrits ont en commun le plaisir évident de raconter des histoires et le souci d'user d'une langue d'un niveau soutenu