share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le dandysme, dernier éclat d'héroïsme

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le dandysme, dernier éclat d'héroïsme

Le dandysme, dernier éclat d'héroïsme

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le dandysme, dernier éclat d'héroïsme"

« Le dandysme est le dernier éclat dhéroïsme dans les décadences » : telle est la manière dont Charles Baudelaire, poète et dandy tout à la fois, définit le dandysme. Cest cette célèbre et belle formule que Daniel Salvatore Schiffer, auteur dune précédente Philosophie du dandysme. Une esthétique de lâme et du corps (PUF, 2008), a choisie pour intituler son nouvel ouvrage. Car ce second volume ne se présente pas seulement comme le prolongement actualisé (à travers la philosophie, la littérature, lart, la musique, le rock, le cinéma ou la mode) du premier. Ce que Schiffer y met également en évidence, dans le sillage de Baudelaire, cest que le dandysme, cette « esthétisation de soi » par où lêtre tend à faire de son existence une uvre dart vivante, selon laphorisme dOscar Wilde, se révèle comme un acte de résistance, sublime et cultivé, face à lémergence, au sein du monde moderne, de nouvelles formes de barbarie. Le dandysme, donc ? Une aristocratie de lesprit, certes ; mais aussi, par-delà le culte de la beauté,  une révolte par lélégance ! Et le dandy en tant que tel ? Le dernier héros des temps modernes ! Telle est la raison pour laquelle ce livre se conclut, après avoir retracé lhistoire du dandysme classique et contemporain (de Lord Brummell à David Bowie, en passant par Byron, Proust, Cocteau et Andy Warhol), sans oublier dy remettre à lhonneur la femme dandy (de George Sand à Greta Garbo en passant par Coco Chanel et Virginia Woolf), par un manifeste, dit du « prismatisme », adressé aux générations présentes et à venir.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 296  pages
  • Dimensions :  1.8cmx13.4cmx20.0cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • Collection : Intervention philosophique
  • ISBN :  2130582273
  • EAN13 :  9782130582274
  • Classe Dewey :  194
  • Langue : Français

D'autres livres de Daniel Salvatore Schiffer

Oscar Wilde

Esthète flamboyant, orateur brillant, Oscar Wilde (1854-1900) participa de son vivant et avec ardeur à l'édification de son mythe. Dandy sulfureux, l'auteur du Portrait de Dorian Gray fait partie de ces êtres d'exception qui, par la densité de leur existence et la modernité de leur oeuvre, ...

Prix : 102 DH
Critique de la déraison pure

Fin des années 1970: les nouveaux philosophes " envahissent les médias. Ils s'appellent André Glucksmann, Maurice Clavel, Jean-Marie Benoist, et surtout Bernard-Henri Lévy. Ils seront bientôt suivis d'amis proches sur le plan idéologique dont, au premier rang, Alain Finkielkraut et Pascal [...

Le dandysme : La création de soi

Le dandysme est méconnu. On le confond avec la simple élégance alors qu'il est bien plus : mode d'être, état d'esprit, style de vie, esthétique... C'est une philosophie de l'art en même temps qu'une esthétisation de soi. Il se veut également l'expression, au nom de la beauté, d'une immense...

Philosophie du dandysme : Une esthétique de l'âme et du corps

Ce livre, au carrefour de la philosophie et de la littérature, est centré, à travers l'analyse des œuvres de Nietzsche, Baudelaire, Wilde et Kierkegaard, sur ce que l'auteur appelle " une esthétique de l'âme et du corps ". C'est là une thèse allant à l'encontre du dualisme platonicien comme...

Voir tous les livres de Daniel Salvatore Schiffer

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

« Le dandysme est le dernier éclat dhéroïsme dans les décadences » : telle est la manière dont Charles Baudelaire, poète et dandy tout à la fois, définit le dandysme. Cest cette célèbre et belle formule que Daniel Salvatore Schiffer, auteur dune précédente Philosophie du dandysme. Une esthétique de lâme et du corps (PUF, 2008), a choisie pour intituler son nouvel ouvrage. Car ce second volume ne se présente pas seulement comme le prolongement actualisé (à travers la philosophie, la littérature, lart, la musique, le rock, le cinéma ou la mode) du premier. Ce que Schiffer y met également en évidence, dans le sillage de Baudelaire, cest que le dandysme, cette « esthétisation de soi » par où lêtre tend à faire de son existence une uvre dart vivante, selon laphorisme dOscar Wilde, se révèle comme un acte de résistance, sublime et cultivé, face à lémergence, au sein du monde moderne, de nouvelles formes de barbarie. Le dandysme, donc ? Une aristocratie de lesprit, certes ; mais aussi, par-delà le culte de la beauté,  une révolte par lélégance ! Et le dandy en tant que tel ? Le dernier héros des temps modernes ! Telle est la raison pour laquelle ce livre se conclut, après avoir retracé lhistoire du dandysme classique et contemporain (de Lord Brummell à David Bowie, en passant par Byron, Proust, Cocteau et Andy Warhol), sans oublier dy remettre à lhonneur la femme dandy (de George Sand à Greta Garbo en passant par Coco Chanel et Virginia Woolf), par un manifeste, dit du « prismatisme », adressé aux générations présentes et à venir.