share_book
Envoyer cet article par e-mail

Jean de La Bruyère : "Les Caractères"

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Jean de La Bruyère : "Les Caractères"

Jean de La Bruyère : "Les Caractères"

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Jean de La Bruyère : "Les Caractères""

" Je rends au public ce qu'il m'a prêté. " Le moraliste La Bruyère paie donc sa dette à la société... Ironiquement. S'attaquant aux faussaires, il désigne une société où règnent l'hypertrophie des signes et leur confusion. Il va donc échanger la fausse monnaie contre la vraie. Le voilà donc l'homme que le moraliste " rend " au public ! Ecce Homo ! Comment le restituer, en ces années de luttes intellectuelles intenses, à sa vocation ? La Bruyère radicalise l'écriture discontinue, organe de sa pensée ironique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 128  pages
  • Dimensions :  1.0cmx11.0cmx16.8cm
  • Poids : 81.6g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • Collection : tudes littéraires
  • ISBN :  2130462294
  • EAN13 :  9782130462293
  • Classe Dewey :  840.4

D'autres livres de Patrice Soler

Genres, formes, tons

A quoi bon parler d'« intertextualité » si l'on n'est pas en mesure de repérer les grandes formes et les petits genres qui travaillent les textes à travers les siècles ? On ne trouvera ici ni le Roman, ni la Poésie, ni le Théâtre, mais de grandes formes et de petits genres, l'églogue et...

Voir tous les livres de Patrice Soler

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" Je rends au public ce qu'il m'a prêté. " Le moraliste La Bruyère paie donc sa dette à la société... Ironiquement. S'attaquant aux faussaires, il désigne une société où règnent l'hypertrophie des signes et leur confusion. Il va donc échanger la fausse monnaie contre la vraie. Le voilà donc l'homme que le moraliste " rend " au public ! Ecce Homo ! Comment le restituer, en ces années de luttes intellectuelles intenses, à sa vocation ? La Bruyère radicalise l'écriture discontinue, organe de sa pensée ironique.