share_book
Envoyer cet article par e-mail

Au clair de la lune

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Au clair de la lune

Au clair de la lune

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Au clair de la lune"

    Si le poète est un Pierrot, un Pierrot qui s'émerveille, qui, parfois, rêve d'être roi pour tout changer autour de soi, qui n'aime pas que l'oiseau meure et voudrait libérer la joie... il a besoin, le soir, lorsque monte le brume, que paraisse un rayon de lune pour le glisser dans sa lanterne : Un Pierrot, hélas ! est si terne Sans veilleuse de lune.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 144  pages
    • Dimensions :  1.0cmx11.0cmx17.0cm
    • Poids : 108.9g
    • Editeur :   Hachette Littérature Paru le
    • Collection : L.d.P.Jeunesse
    • ISBN :  2013215681
    • EAN13 :  9782013215688
    • Classe Dewey :  841.912
    • Langue : Français

    D'autres livres de Maurice Carême

    A l'ami Carême

    Cela commence comme un jeu, à la une à la deux : rondes, chansons et caprices. Trois, quatre : panthère inquiétante, boa ironique, la malice joue avec les mots. Cinq : on s'aime et l'on se sent bien ! Six, sept : pays lointain, porte interdite, mer infinie, des images pour faire rêver. Huit,...

    Et puis après...

    Je n'aurai mangé que mon pain, Respiré que mes seuls rosiers, Tordu, tel un panier d'osier, Que des mots clairs et familiers. Comme un oiseau, dans un pommier, J'aurai chanté, émerveillé, Sans jamais penser que demain Ce sera mon tour de rêver Aux vitres de l'éternité. (Maurice Carême)...

    Voir tous les livres de Maurice Carême

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Si le poète est un Pierrot, un Pierrot qui s'émerveille, qui, parfois, rêve d'être roi pour tout changer autour de soi, qui n'aime pas que l'oiseau meure et voudrait libérer la joie... il a besoin, le soir, lorsque monte le brume, que paraisse un rayon de lune pour le glisser dans sa lanterne : Un Pierrot, hélas ! est si terne Sans veilleuse de lune.