share_book
Envoyer cet article par e-mail

La voix des êtres aimés

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La voix des êtres aimés

La voix des êtres aimés

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La voix des êtres aimés"

Au début de l’été, Céleste retrouve Paul qu’elle n’a pas vu depuis quinze ans.  Il était son professeur de philosophie, elle a été sa jeune maîtresse pendant trois ans.  Paul est très malade. Se sachant condamné, il demande à Céleste de venir passer quelques jours avec lui à la campagne. Il lui demande aussi de lui raconter une histoire d’amour. Céleste lui fait le récit d’une aventure qu’elle a eue au Vietnam, des années auparavant, avec un pêcheur du nom de Hoàng. À travers cette romance que Céleste dévoile lentement, c’est leur histoire d’amour passionnée que Paul revit.  Dans la vacance et le silence des jours d’été, les deux personnages partagent un huis clos rempli des fantômes de leur amour passé. L’histoire de Céleste et Hoàng croise celle de Paul et Céleste, elle s’y compare et s’y mélange dans un jeu de miroirs où chacun cherche son lien perdu.  Dans une tension entretenue par la pression qu’exerce la maladie, la conscience du temps très court qui leur est accordé et l’intimité de plus en plus grande qui s’installe entre eux, les deux personnages sont rattrapés par l’intensité du sentiment qui les a unis. Séduction, langage de l’amour, dépendance, ruptures, passion physique, danger et excès, différence d’âge, fossé culturel, c’est autour de ces thèmes que tournent Céleste et Paul, lui en philosophe spinoziste, elle en amoureuse exaltée.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 304  pages
  • Dimensions :  2.6cmx13.6cmx21.0cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Stock Paru le
  • Collection : La Bleue
  • ISBN :  2234062373
  • EAN13 :  9782234062375
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Isabelle Jarry

Millefeuille de onze ans

Après le refus d'un manuscrit par son éditeur, Isabelle Jarre a eu l'impression que sa vie d'écrivain s'arrêtait. La déception et le doute ont donné naissance à ce roman dans lequel elle évoque les événements à l'origine de sa vocation, en particulier la rencontre avec une camarade de ...

Prix : 75 DH
J'ai nom sans bruit

A bout de ressources, après plusieurs mois passés dans la rue, Marie part vivre à la campagne. Elle laisse à Paris sa fille de cinq ans, Nisa, placée dans une institution. Depuis la mort de son mari, elle vit dans le chagrin et la solitude. Elle était poète, elle n'écrit plus. Isolée dans ...

Prix : 60 DH

Millefeuille de onze ans

" A onze ans, je ne savais pas encore que je deviendrais écrivain, même si je m'approchais de l'œil du cyclone, à pas prudents mais toutefois assurés. Entre la conscience diffuse de son devenir et le moment où l'on rencontre véritablement son destin, peuvent s'écouler plusieurs années. Vivi...

J'ai nom sans bruit

" J'habitais dans la rue, certes, mais je restais la même femme. Je n'étais pas folle, ni mal élevée, j'avais un peu de culture et je savais réfléchir, j'étais capable d'échanger des idées, à plus forte raison des banalités. Mais non, personne ne désirait bavarder avec moi. Etait-ce parc...

Voir tous les livres de Isabelle Jarry

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Au début de l’été, Céleste retrouve Paul qu’elle n’a pas vu depuis quinze ans.  Il était son professeur de philosophie, elle a été sa jeune maîtresse pendant trois ans.  Paul est très malade. Se sachant condamné, il demande à Céleste de venir passer quelques jours avec lui à la campagne. Il lui demande aussi de lui raconter une histoire d’amour. Céleste lui fait le récit d’une aventure qu’elle a eue au Vietnam, des années auparavant, avec un pêcheur du nom de Hoàng. À travers cette romance que Céleste dévoile lentement, c’est leur histoire d’amour passionnée que Paul revit.  Dans la vacance et le silence des jours d’été, les deux personnages partagent un huis clos rempli des fantômes de leur amour passé. L’histoire de Céleste et Hoàng croise celle de Paul et Céleste, elle s’y compare et s’y mélange dans un jeu de miroirs où chacun cherche son lien perdu.  Dans une tension entretenue par la pression qu’exerce la maladie, la conscience du temps très court qui leur est accordé et l’intimité de plus en plus grande qui s’installe entre eux, les deux personnages sont rattrapés par l’intensité du sentiment qui les a unis. Séduction, langage de l’amour, dépendance, ruptures, passion physique, danger et excès, différence d’âge, fossé culturel, c’est autour de ces thèmes que tournent Céleste et Paul, lui en philosophe spinoziste, elle en amoureuse exaltée.