share_book
Envoyer cet article par e-mail

Sang d'encre au 36

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Sang d'encre au 36

Sang d'encre au 36

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Sang d'encre au 36"

Véritable immersion au coeur du 36, quai des Orfèvres. Une enquête en forme d'hommage à Georges Simenon où l'auteur nous mène de moments de doute en moments de tension. La Crim' est dans tous ses états. Tous les vendredis, un tueur sévit dans les milieux culturels puis nargue par l'envoi d'un courrier les policiers du 36. Après le premier assassinat d'un conseiller d'orientation, la nouvelle victime appartient encore à l'Education nationale. L'équipe du commandant Duhamel croit tenir quelque chose. Illusion : les victimes "sans histoire" s'accumulent et la Brigade criminelle du quai des Orfèvres s'inquiète de ne pas avoir de piste solide. Rien ne semble lier ces meurtres en série... sauf, peut-être, la passion des victimes pour les romans policiers. Une seule chose est sûre : la vérité n'est pas là où on l'attend.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 351  pages
  • Dimensions :  2.4cmx13.6cmx21.0cm
  • Poids : 458.1g
  • Editeur :   Les Nouveaux Auteurs Paru le
  • Collection : HORCOL
  • ISBN :  2917144505
  • EAN13 :  9782917144503
  • Langue : Français

D'autres livres de Hervé Jourdain

Sang d'encre au 36

Panique à la Crim' : dans la région parisienne, les morts s'enchaînent. Un conseiller d'orientation, un prof de lettres, des victimes sans histoire... Toutes exécutées froidement suivant le même mode opératoire. Et le meurtrier, à chaque fois, se fend d'un courrier narquois à la presse. ...

Psychose au 36

Hiver 2006, brigade des mineurs de Paris. Après deux années éprouvantes à traquer la pédophilie et la maltraitance des enfants, Nora Belhali est enfin mutée à la Crim'. Printemps 2010, rongée par la colère et le souvenir, une femme exécute enfin sa vengeance. Meurtre du compagnon de [.....

Le sang de la trahison - Prix du Quai des orfèvres 2014

Auteur maintenant confirmé, Hervé Jourdain est capitaine de police au sein de la Brigade Criminelle de Paris. Féru d'histoire de la justice et de la police, il a déjà été récompensé par le Grand Prix des lecteurs VSD du polar.  ...

Prix : 120 DH

Voir tous les livres de Hervé Jourdain

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Véritable immersion au coeur du 36, quai des Orfèvres. Une enquête en forme d'hommage à Georges Simenon où l'auteur nous mène de moments de doute en moments de tension. La Crim' est dans tous ses états. Tous les vendredis, un tueur sévit dans les milieux culturels puis nargue par l'envoi d'un courrier les policiers du 36. Après le premier assassinat d'un conseiller d'orientation, la nouvelle victime appartient encore à l'Education nationale. L'équipe du commandant Duhamel croit tenir quelque chose. Illusion : les victimes "sans histoire" s'accumulent et la Brigade criminelle du quai des Orfèvres s'inquiète de ne pas avoir de piste solide. Rien ne semble lier ces meurtres en série... sauf, peut-être, la passion des victimes pour les romans policiers. Une seule chose est sûre : la vérité n'est pas là où on l'attend.