share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'art d'être odieux

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'art d'être odieux

L'art d'être odieux

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "L'art d'être odieux"

    Dans ce traité du dandysme, Maxime Foerster nous convie à un parcours critique sur le phénomène de la célébrité depuis ses débuts au XIXe siècle jusqu'à ses derniers avatars à l'ère de l'Internet et de la téléréalité. L'avènement de la modernité voit s'affirmer un individualisme d'un genre nouveau dont le dandy est peut-être la fleur la plus originale et la plus vénéneuse. Excellant dans l'art de séduire et d'être odieux, le dandy fascine en dégageant une aura qui était jadis le signe de la transcendance. Ce passage du divin à la diva marque néanmoins une interrogation : jusqu'où le dandy peut-il aller dans la négation de l'humain, ce trop humain en lui ? Le livre ne se veut ni un hommage ni une analyse docte du dandysme, mais plutôt un parcours critique qui forcerait le dandy à retrouver une humanité pourtant savamment niée. Pour la première fois sont abordés des sujets comme la femme-dandy, le rapport du dandysme à la politique en général et au socialisme en particulier, et enfin la question taboue du ridicule du dandy. David Bowie, Serge Gainsbourg et Amanda Lear sont pour l'auteur les successeurs de George Brummell. A travers un hommage marqué à ses figures du star-system du XXe siècle, Maxime Foerster actualise la galerie des dandys célèbres et nous fait part de ses admirations.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 120  pages
    • Dimensions :  0.9cmx12.4cmx19.8cm
    • Poids : 140.6g
    • Editeur :   Bayol (Jean Paul) Paru le
    • ISBN :  2916913327
    • EAN13 :  9782916913322
    • Classe Dewey :  844
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Dans ce traité du dandysme, Maxime Foerster nous convie à un parcours critique sur le phénomène de la célébrité depuis ses débuts au XIXe siècle jusqu'à ses derniers avatars à l'ère de l'Internet et de la téléréalité. L'avènement de la modernité voit s'affirmer un individualisme d'un genre nouveau dont le dandy est peut-être la fleur la plus originale et la plus vénéneuse. Excellant dans l'art de séduire et d'être odieux, le dandy fascine en dégageant une aura qui était jadis le signe de la transcendance. Ce passage du divin à la diva marque néanmoins une interrogation : jusqu'où le dandy peut-il aller dans la négation de l'humain, ce trop humain en lui ? Le livre ne se veut ni un hommage ni une analyse docte du dandysme, mais plutôt un parcours critique qui forcerait le dandy à retrouver une humanité pourtant savamment niée. Pour la première fois sont abordés des sujets comme la femme-dandy, le rapport du dandysme à la politique en général et au socialisme en particulier, et enfin la question taboue du ridicule du dandy. David Bowie, Serge Gainsbourg et Amanda Lear sont pour l'auteur les successeurs de George Brummell. A travers un hommage marqué à ses figures du star-system du XXe siècle, Maxime Foerster actualise la galerie des dandys célèbres et nous fait part de ses admirations.