share_book
Envoyer cet article par e-mail

La lampe Gras

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La lampe Gras

La lampe Gras

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "La lampe Gras"

    La lampe Gras a une place inédite dans l'histoire du luminaire. Conçue et fabriquée en 1921, elle inaugure un genre nouveau de système d'éclairage dont la vocation est de satisfaire aussi bien le monde de l'industrie que le secteur tertiaire en plein essor. A géométrie variable et aisément adaptable au gré des besoins de chacun, la lampe Gras est à même d'éclairer de la façon la plus performante les machines-outils, les planches à dessin, les bureaux, les laboratoires et jusqu'au bloc opératoire du paquebot Île-de-France. Répudiant tout maniérisme ornemental, son créateur, l'ingénieur Bernard-Albin Gras, l'a dotée d'une esthétique relevant de cette adéquation parfaite du dessein et du dessin, qui fonde ce qu'on appelle aujourd'hui le design. Comme telle, son succès fut immédiat, au point de susciter interprétations et imitations, notamment chez les membres du Bauhaus fascinés par cet incunable de la modernité. Mais il revient à Le Corbusier de lui avoir conféré une aura particulière, voyant en elle, selon ses propres termes, un " objet-outil ", réduit à sa pure fonctionnalité, un , " objet type " dont il a fait bénéficier son agence comme ses réalisations architecturales. À sa suite, Robert Mallet-Stevens, Eileen Gray, Michel Roux-Spitz, Sonia Delaunay, Georges Braque et tant d'autres figures de l'avant-garde Pont adoptée, contribuant à la faire entrer dans la légende. Cette carrière prestigieuse se double d'un succès plus anonyme dans le monde du travail, exceptionnel par le volume de ses commandes comme par sa durée. Il n'est guère d'autre exemple de lampe qui, sans modification majeure, ait été éditée pendant plus d'un demi-siècle. Après quelques décennies d'éclipse, la lampe Gras retrouve une notoriété auprès d'une nouvelle génération d'architectes, de décorateurs et de collectionneurs, fascinés par cet objet de la première modernité au même titre que les meubles de Le Corbusier, Herbst, Prouvé et Perriand. Cet ouvrage retrace l'histoire d'une invention et d'une aventure industrielle, mais il se veut aussi une promenade à travers les choix esthétiques de l'entre-deux-guerres et ceux, plus éclectiques, du temps présent.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Comic
    • 223  pages
    • Dimensions :  2.2cmx23.6cmx31.2cm
    • Poids : 1601.2g
    • Editeur :   Norma Paru le
    • ISBN :  291554218X
    • EAN13 :  9782915542189

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    La lampe Gras a une place inédite dans l'histoire du luminaire. Conçue et fabriquée en 1921, elle inaugure un genre nouveau de système d'éclairage dont la vocation est de satisfaire aussi bien le monde de l'industrie que le secteur tertiaire en plein essor. A géométrie variable et aisément adaptable au gré des besoins de chacun, la lampe Gras est à même d'éclairer de la façon la plus performante les machines-outils, les planches à dessin, les bureaux, les laboratoires et jusqu'au bloc opératoire du paquebot Île-de-France. Répudiant tout maniérisme ornemental, son créateur, l'ingénieur Bernard-Albin Gras, l'a dotée d'une esthétique relevant de cette adéquation parfaite du dessein et du dessin, qui fonde ce qu'on appelle aujourd'hui le design. Comme telle, son succès fut immédiat, au point de susciter interprétations et imitations, notamment chez les membres du Bauhaus fascinés par cet incunable de la modernité. Mais il revient à Le Corbusier de lui avoir conféré une aura particulière, voyant en elle, selon ses propres termes, un " objet-outil ", réduit à sa pure fonctionnalité, un , " objet type " dont il a fait bénéficier son agence comme ses réalisations architecturales. À sa suite, Robert Mallet-Stevens, Eileen Gray, Michel Roux-Spitz, Sonia Delaunay, Georges Braque et tant d'autres figures de l'avant-garde Pont adoptée, contribuant à la faire entrer dans la légende. Cette carrière prestigieuse se double d'un succès plus anonyme dans le monde du travail, exceptionnel par le volume de ses commandes comme par sa durée. Il n'est guère d'autre exemple de lampe qui, sans modification majeure, ait été éditée pendant plus d'un demi-siècle. Après quelques décennies d'éclipse, la lampe Gras retrouve une notoriété auprès d'une nouvelle génération d'architectes, de décorateurs et de collectionneurs, fascinés par cet objet de la première modernité au même titre que les meubles de Le Corbusier, Herbst, Prouvé et Perriand. Cet ouvrage retrace l'histoire d'une invention et d'une aventure industrielle, mais il se veut aussi une promenade à travers les choix esthétiques de l'entre-deux-guerres et ceux, plus éclectiques, du temps présent.