share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Gardiens de la vérité

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Gardiens de la vérité

Les Gardiens de la vérité

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Gardiens de la vérité"

Bill est journaliste au Quotidien de la vérité et perd son temps à tenter d'écrire sur le néant quotidien de sa ville natale, une petite ville perdue du Midwest. Une ville morte, fantôme, sans nom, qui n'est plus que l'ombre de ce qu'elle fut à l'époque où le plein emploi n'était pas une utopie, où la croissance économique faisait retentir les usines des échos de la productivité. Une ville où les vivants ne parlent qu'une seule langue, celle du passé. Et personne ne veut entendre cette "vérité", celle qui pousse les hommes au suicide, cette "vérité" que Bill a tellement envie de hurler en première page, celle qui le retient ici comme de la glu. Aussi, quand Bill apprend qu'un ivrogne brutal nommé Ronny Lawton vient de signaler la disparition de son père et que la police le soupçonne d'être l'assassin du vieil homme, il décide de mener son enquête, même si pour cela il doit plonger la tête la première dans l'inconscient collectif de ce coin de l'Amérique profonde et perdue  Le livre de Michael Collins a deux visages, tous deux grimaçants et en aucun cas frères ennemis : le premier est une histoire sordide, haletante et tragique qui ne laisse aucune place à l'ennui ; le second un morceau de bravoure servi par des passages d'une grande qualité littéraire. Une écriture d'un lyrisme renversant qui dénonce cette Amérique passée, décolorée où la violence est vécue comme un exorcisme. Et où le journaliste est le spectateur   pas toujours impuissant – de ce monde en déconfiture. --Hector Chavez --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 411  pages
  • Dimensions :  2.6cmx11.0cmx18.0cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : Points
  • ISBN :  2020506645
  • EAN13 :  9782020506649
  • Classe Dewey :  828.99
  • Langue : Français

D'autres livres de Michael Collins

La filière émeraude

En Irlande, Liam a fait des « bêtises », de très graves bêtises. Adieu l'université américaine et la bourse qu'il devait obtenir grâce à ses performances en course à pied. Il ira quand même aux États-Unis, mais clandestinement, expédié par son père qui le méprise. Dans un motel pourr...

La filière émeraude

En Irlande, Liam a fait des « bêtises », de très graves bêtises. Adieu l'université américaine et la bourse qu'il devait obtenir grâce à ses performances en course à pied. Il ira quand même aux États-Unis, mais clandestinement, expédié par son père qui le méprise. Dans un motel pourr...

La vie secrète de E. Robert Pendleton

Michael Collins est né à Limerick, en Irlande, en 1964. Il est notamment l'auteur de La Filière émeraude, salué en 1993 par le New York Times comme l'un des romans les plus remarquables de l'année, et des Gardiens de la vérité, sélectionné pour le Booker Prize en 2000. La plupart de ses ro...

Prix : 101 DH
Les âmes perdues

Michael Collins est né à Limerick en Irlande en 1964. Il a fait ses études en Irlande et aux Etats-Unis et a obtenu son doctorat à l'Université de l'Illinois à Chicago. Son œuvre a reçu un accueil enthousiaste de la critique internationale et a été traduite en plusieurs langues. Son premie...

Voir tous les livres de Michael Collins

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Bill est journaliste au Quotidien de la vérité et perd son temps à tenter d'écrire sur le néant quotidien de sa ville natale, une petite ville perdue du Midwest. Une ville morte, fantôme, sans nom, qui n'est plus que l'ombre de ce qu'elle fut à l'époque où le plein emploi n'était pas une utopie, où la croissance économique faisait retentir les usines des échos de la productivité. Une ville où les vivants ne parlent qu'une seule langue, celle du passé. Et personne ne veut entendre cette "vérité", celle qui pousse les hommes au suicide, cette "vérité" que Bill a tellement envie de hurler en première page, celle qui le retient ici comme de la glu. Aussi, quand Bill apprend qu'un ivrogne brutal nommé Ronny Lawton vient de signaler la disparition de son père et que la police le soupçonne d'être l'assassin du vieil homme, il décide de mener son enquête, même si pour cela il doit plonger la tête la première dans l'inconscient collectif de ce coin de l'Amérique profonde et perdue  Le livre de Michael Collins a deux visages, tous deux grimaçants et en aucun cas frères ennemis : le premier est une histoire sordide, haletante et tragique qui ne laisse aucune place à l'ennui ; le second un morceau de bravoure servi par des passages d'une grande qualité littéraire. Une écriture d'un lyrisme renversant qui dénonce cette Amérique passée, décolorée où la violence est vécue comme un exorcisme. Et où le journaliste est le spectateur   pas toujours impuissant – de ce monde en déconfiture. --Hector Chavez --Ce texte fait référence à l'édition Broché .