share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ceux qui tiennent debout

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ceux qui tiennent debout

Ceux qui tiennent debout

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Ceux qui tiennent debout"

    " J'étais égaré dans tant de métamorphoses, un vivant qui tournait mort, un appartement qui s'accroissait, des vêtements qui ne m'allaient plus. Que ces vains ornements, que ces voiles me pesaient. Un événement neuf, puisque je n'avais assassiné personne de mes mains auparavant, et c'en était une cascade. Je naviguais en pleine originalité, y naufrageais. L'imprévisibilité contaminait tout, jusqu'à l'espace. La magie du direct, comme on aurait dit à la télévision, l'agressive, la haineuse prestidigitation du réel. "

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 152  pages
    • Dimensions :  1.2cmx14.0cmx19.8cm
    • Poids : 158.8g
    • Editeur :   Pol Paru le
    • Collection : FICTION
    • ISBN :  2846821259
    • EAN13 :  9782846821254
    • Classe Dewey :  843
    • Langue : Français

    D'autres livres de Mathieu Lindon

    Ce qu'aimer veut dire

    En vérité, la proximité la plus grande que j'ai eue fut avec Michel Foucault et mon père n'y était pour rien. Je l'ai connu six ans durant, jusqu'à sa mort, intensément, et j'ai vécu une petite année dans son appartement. Je vois aujourd'hui cette période comme celle qui a changé ma [....

    Ma catastrophe adorée

    Je tombe amoureux d'un garçon venu vers moi pour qu'on couche ensemble et qui, soudain, ne veut plus...

    Voir tous les livres de Mathieu Lindon

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    " J'étais égaré dans tant de métamorphoses, un vivant qui tournait mort, un appartement qui s'accroissait, des vêtements qui ne m'allaient plus. Que ces vains ornements, que ces voiles me pesaient. Un événement neuf, puisque je n'avais assassiné personne de mes mains auparavant, et c'en était une cascade. Je naviguais en pleine originalité, y naufrageais. L'imprévisibilité contaminait tout, jusqu'à l'espace. La magie du direct, comme on aurait dit à la télévision, l'agressive, la haineuse prestidigitation du réel. "