share_book
Envoyer cet article par e-mail

Une fenêtre à Copacabana

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Une fenêtre à Copacabana

Une fenêtre à Copacabana

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Une fenêtre à Copacabana"

Depuis quelques jours, le commissaire Espinosa et son fidèle Welber enquêtent sur les meurtres de trois policiers, commis avec un sang-froid étonnant. Fouillant dans la vie de ces flics ordinaires, ils commencent à soupçonner l'existence d'une bande gérant les pots-de-vin distribués aux policiers. Inutile de dire que cela gêne du monde dans la police, du bas de l'échelle aux plus gradés, et que la règle d'or est : "Jamais entendu parler." L'ennui, c'est que deux maîtresses de ces ripoux sont elles aussi retrouvées assassinées, et qu'on parle d'une "suicidée" qui se serait jetée par la fenêtre du haut d'un immeuble de Copacabana. Espinosa, homme tranquille qui a trouvé en Irene la compagne idéale, bonne amante et peu encline à la vie commune, se retrouve en quelques jours gentiment courtisé par deux autres jolies femmes : Celeste, que l'on croyait morte, et Serena, la femme qui de chez elle a tout vu, ou tout cru voir...

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 288  pages
  • Dimensions :  2.2cmx11.0cmx17.4cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Actes Sud Editions Paru le
  • Collection : Babel noir
  • ISBN :  2330002629
  • EAN13 :  9782330002626
  • Langue : Français

D'autres livres de Luiz-Alfredo Garcia-Roza

Bon anniversaire, Gabriel !

Gabriel, vieux garçon vivant chez sa mère, fonctionnaire tranquille, vient expliquer au commissaire Espinosa qu'il craint de commettre un meurtre. C'est ce que lui a prédit un devin il y a moins de un an et le délai évoqué touche à sa fin. Comment et de quoi inculper quelqu'un qui n'a rien fa...

Une fenêtre à Copacabana

De sa fenêtre d'un immeuble de Rio, un soir, une femme voit dans un appartement deux personnes se quereller, puis un sac à main voler en l'air. Alors qu'elle regarde le sac sur le trottoir, un corps vient s'écraser à côté, et il n'y a plus personne dans l'appartement. Depuis quelques jours, le...

Bon anniversaire, Gabriel !

Gabriel, vieux garçon vivant chez sa mère et fonctionnaire tranquille, vient expliquer au commissaire Espinosa qu'il craint de commettre un meurtre. C'est en effet ce que lui a prédit un devin moins d'un an auparavant, et le délai évoqué touche à sa fin. Comment et de quoi inculper quelqu'un ...

Voir tous les livres de Luiz-Alfredo Garcia-Roza

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Depuis quelques jours, le commissaire Espinosa et son fidèle Welber enquêtent sur les meurtres de trois policiers, commis avec un sang-froid étonnant. Fouillant dans la vie de ces flics ordinaires, ils commencent à soupçonner l'existence d'une bande gérant les pots-de-vin distribués aux policiers. Inutile de dire que cela gêne du monde dans la police, du bas de l'échelle aux plus gradés, et que la règle d'or est : "Jamais entendu parler." L'ennui, c'est que deux maîtresses de ces ripoux sont elles aussi retrouvées assassinées, et qu'on parle d'une "suicidée" qui se serait jetée par la fenêtre du haut d'un immeuble de Copacabana. Espinosa, homme tranquille qui a trouvé en Irene la compagne idéale, bonne amante et peu encline à la vie commune, se retrouve en quelques jours gentiment courtisé par deux autres jolies femmes : Celeste, que l'on croyait morte, et Serena, la femme qui de chez elle a tout vu, ou tout cru voir...