share_book
Envoyer cet article par e-mail

Vengeances romaines : Un hiver meurtier

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Vengeances romaines : Un hiver meurtier

Vengeances romaines : Un hiver meurtier

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Vengeances romaines : Un hiver meurtier"

Le matin du nouvel an, une femme disparaît. Une année auparavant, à Rome, une autre femme a disparu, mais sa fille refuse toujours de le déclarer à la police... D'une affaire à l'autre, l'inspecteur Mariella De Luca et sa coéquipière, la belle Silvia Di Santo, démêlent un terrible écheveau, où s'entrelacent règlements de comptes familiaux, problèmes d'argent et intrigues politiques. Où surtout, chaque fois, une voix absente semble chercher à se faire entendre... pour crier vengeance. Après Rouge abattoir, Vert Palatino (prix Polar dans la ville), Bleu catacombes (prix du Polar méditerranéen, prix SNCF du Polar) et Jaune Caravage, Gilda Piersanti ouvre avec Vengeances romaines un nouveau cycle des Saisons meurtrières.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 263  pages
  • Dimensions :  2.4cmx15.2cmx23.8cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Le Passage Paru le
  • Collection : Polar
  • ISBN :  2847421351
  • EAN13 :  9782847421354
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Gilda Piersanti

Jaune caravage

Rome, 2006. La Nuit Blanche fait place à l'aurore. Les bruits de la fête se sont évanouis. Pour Eva aussi, la fête est finie : sur les bords du Tibre gît l'adolescente, fauchée au printemps de sa vie, un matin d'automne romain... Arrachée au plus bel âge de la vie, vraiment ? Mariella De ...

Vert Palatino

Printemps 2001. Sous une pluie torrentielle, le cœur de Rome bat au rythme de la Coupe d'Italie qui divise les supporters enfiévrés. Une effervescence partagée par les services de police mais pour d'autres raisons : un membre d'un réseau pédophile vient d'être assassiné, et la petite Sara...

Roma Enigma : Un printemps meurtrier

La Garbatella, à Rome, un soir calme de printemps. Sur le seuil de la pâtisserie la plus réputée du quartier, une jeune étudiante s'effondre... Tuée par balle. Un meurtre inexplicable : pas d'arme du crime, aucun suspect, rien dans le passé de la victime qui permette de suivre la moindre [...

Rouge abattoir : Un hiver meurtrier

Au cœur de la Ville éternelle ensevelie sous la neige, dans le très populaire et très branché quartier romain de Testaccio, une troisième jeune fille vient d'être assassinée, au beau milieu des fêtes de fin d'année. Le commissaire D'Innocenzo ne croit pas à l' hypothèse du tueur en séri...

Voir tous les livres de Gilda Piersanti

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le matin du nouvel an, une femme disparaît. Une année auparavant, à Rome, une autre femme a disparu, mais sa fille refuse toujours de le déclarer à la police... D'une affaire à l'autre, l'inspecteur Mariella De Luca et sa coéquipière, la belle Silvia Di Santo, démêlent un terrible écheveau, où s'entrelacent règlements de comptes familiaux, problèmes d'argent et intrigues politiques. Où surtout, chaque fois, une voix absente semble chercher à se faire entendre... pour crier vengeance. Après Rouge abattoir, Vert Palatino (prix Polar dans la ville), Bleu catacombes (prix du Polar méditerranéen, prix SNCF du Polar) et Jaune Caravage, Gilda Piersanti ouvre avec Vengeances romaines un nouveau cycle des Saisons meurtrières.