share_book
Envoyer cet article par e-mail

Wonderland : Un été meurtrier

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Wonderland : Un été meurtrier

Wonderland : Un été meurtrier

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Wonderland : Un été meurtrier"

Un camion traverse le bois d'Aston Hill, en Angleterre. Cristina, confortablement installée dans la cabine, accompagne des tableaux qui retournent en Italie après avoir été exposés à Oxford. C'est le mois d'août, la soirée est douce, la route est libre et les chauffeurs discutent tranquillement de foot. Cristina s'endort. Elle se réveillera en butte à une réalité qu'elle n'aurait pu imaginer, même dans ses pires cauchemars. L'inspecteur principal de la brigade criminelle de Rome, Mariella De Luca, invitée à Oxford par ses collègues britanniques, est appelée à la rescousse car le chief inspector Mark Farrell doit faire face à une scène de crime incompréhensible : le camion transportant les oeuvres d'art a été retrouvé immobilisé à la lisière du bois, les deux chauffeurs ont été assassinés, pourtant aucun tableau n'a été dérobé. Cristina, elle, a disparu. Le compte à rebours est en marche pour la retrouver, mais Mariella De Luca est rappelée d'urgence à Rome sur une autre affaire de disparition, hypermédiatisée, qui bouleverse l'Italie. Car celle qu'on appelle déjà "la petite Barbie" n'a que douze ans et elle s'est volatilisée en plein coeur de Rome, à deux pas de chez elle, sur un chemin qu'elle emprunte tous les jours. Très vite, Mariella se retrouve plongée dans l'univers des réseaux sociaux, où le désir de raconter sa vie semble, pour tant d'adolescents, tellement plus fort que celui de la vivre. Et si elle n'oublie pas l'enquête anglaise, elle sait qu'il lui faut progresser rapidement dans ce "monde merveilleux" où règne dangereusement la confusion entre vie réelle et vie virtuelle, car les meurtriers ne tuent pas sur la Toile, mais dans la vraie vie.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 181  pages
  • Dimensions :  1.8cmx15.2cmx23.8cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Le Passage Paru le
  • Collection : Polar
  • ISBN :  2847421823
  • EAN13 :  9782847421828
  • Langue : Français

D'autres livres de Gilda Piersanti

Jaune caravage

Rome, 2006. La Nuit Blanche fait place à l'aurore. Les bruits de la fête se sont évanouis. Pour Eva aussi, la fête est finie : sur les bords du Tibre gît l'adolescente, fauchée au printemps de sa vie, un matin d'automne romain... Arrachée au plus bel âge de la vie, vraiment ? Mariella De ...

Vert Palatino

Printemps 2001. Sous une pluie torrentielle, le cœur de Rome bat au rythme de la Coupe d'Italie qui divise les supporters enfiévrés. Une effervescence partagée par les services de police mais pour d'autres raisons : un membre d'un réseau pédophile vient d'être assassiné, et la petite Sara...

Roma Enigma : Un printemps meurtrier

La Garbatella, à Rome, un soir calme de printemps. Sur le seuil de la pâtisserie la plus réputée du quartier, une jeune étudiante s'effondre... Tuée par balle. Un meurtre inexplicable : pas d'arme du crime, aucun suspect, rien dans le passé de la victime qui permette de suivre la moindre [...

Rouge abattoir : Un hiver meurtrier

Au cœur de la Ville éternelle ensevelie sous la neige, dans le très populaire et très branché quartier romain de Testaccio, une troisième jeune fille vient d'être assassinée, au beau milieu des fêtes de fin d'année. Le commissaire D'Innocenzo ne croit pas à l' hypothèse du tueur en séri...

Voir tous les livres de Gilda Piersanti

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Un camion traverse le bois d'Aston Hill, en Angleterre. Cristina, confortablement installée dans la cabine, accompagne des tableaux qui retournent en Italie après avoir été exposés à Oxford. C'est le mois d'août, la soirée est douce, la route est libre et les chauffeurs discutent tranquillement de foot. Cristina s'endort. Elle se réveillera en butte à une réalité qu'elle n'aurait pu imaginer, même dans ses pires cauchemars. L'inspecteur principal de la brigade criminelle de Rome, Mariella De Luca, invitée à Oxford par ses collègues britanniques, est appelée à la rescousse car le chief inspector Mark Farrell doit faire face à une scène de crime incompréhensible : le camion transportant les oeuvres d'art a été retrouvé immobilisé à la lisière du bois, les deux chauffeurs ont été assassinés, pourtant aucun tableau n'a été dérobé. Cristina, elle, a disparu. Le compte à rebours est en marche pour la retrouver, mais Mariella De Luca est rappelée d'urgence à Rome sur une autre affaire de disparition, hypermédiatisée, qui bouleverse l'Italie. Car celle qu'on appelle déjà "la petite Barbie" n'a que douze ans et elle s'est volatilisée en plein coeur de Rome, à deux pas de chez elle, sur un chemin qu'elle emprunte tous les jours. Très vite, Mariella se retrouve plongée dans l'univers des réseaux sociaux, où le désir de raconter sa vie semble, pour tant d'adolescents, tellement plus fort que celui de la vivre. Et si elle n'oublie pas l'enquête anglaise, elle sait qu'il lui faut progresser rapidement dans ce "monde merveilleux" où règne dangereusement la confusion entre vie réelle et vie virtuelle, car les meurtriers ne tuent pas sur la Toile, mais dans la vraie vie.