share_book
Envoyer cet article par e-mail

Foucault, Wittgenstein : de possibles rencontres

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Foucault, Wittgenstein : de possibles rencontres

Foucault, Wittgenstein : de possibles rencontres

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Foucault, Wittgenstein : de possibles rencontres"

Foucault, Wittgenstein : de possibles rencontres. La tentation est grande en effet de confronter, comparer, faire jouer ensemble ces deux grandes références de la pensée contemporaine, même s'il ne saurait être question d'établir aucun rapport d'influence directe (Foucault a très peu lu Wittgenstein, il ne le cite que deux ou trois fois, et encore de manière allusive). Mais ces deux figures ont en commun de constituer, pour l'histoire philosophique du XXe siècle, des "icônes". Par là on veut dire que, à la différence de beaucoup d'autres, Foucault et Wittgenstein, en plus de représenter un ensemble défini d'énoncés et un certain nombre de conceptions spécifiques, ce sont immédiatement des visages, des styles de pensée, des pratiques d'existence. D'autre part, on retrouverait assez facilement chez nos deux auteurs un rapport critique, implicite ou explicite, ou même simplement désinvolte à la philosophie traditionnelle (comme un ensemble de systèmes de connaissances qu'il conviendrait d'étudier, de commenter, de corriger...). Mais ce dépassement d'une philosophie classique s'opère chez les deux au nom d'une dimension éthique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 212  pages
  • Dimensions :  2.8cmx14.6cmx21.0cm
  • Poids : 458.1g
  • Editeur :   Editions Kimé Paru le
  • Collection : Philosophie en cours
  • ISBN :  2841745554
  • EAN13 :  9782841745555
  • Langue : Français

D'autres livres de  Frédéric Gros

Michel Foucault

Foucault entendait remplir sa tâche d'intellectuel «spécifique», en racontant des histoires, comme récit, comme domaine de savoir et comme registre d'actions. La philosophie peut construire des récits qui nous permettront de nous inventer à nouveau. Les systèmes métaphysiques font place ...

Le gouvernement de soi et des autres

Le cours que Michel Foucault prononce en 1983 au Collège de France inaugure une recherche sur la notion de parrêsia. Ce faisant, Michel Foucault poursuit son travail de relecture de la philosophie antique. A travers l'étude de cette notion (le dire-vrai, le franc-parler), Foucault réinterroge...

L'Hermeneutique du sujet

Pour étudier la formation en Occident d'une herméneutique de soi, Michel Foucault analyse dans la philosophie grecque et romaine le thème récurent du souci de soi. Le souci de soi est une véritable activité, à laquelle il faut se livrer tout au long de sa vie, et qui a une fonction [....]...

Voir tous les livres de  Frédéric Gros

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Foucault, Wittgenstein : de possibles rencontres. La tentation est grande en effet de confronter, comparer, faire jouer ensemble ces deux grandes références de la pensée contemporaine, même s'il ne saurait être question d'établir aucun rapport d'influence directe (Foucault a très peu lu Wittgenstein, il ne le cite que deux ou trois fois, et encore de manière allusive). Mais ces deux figures ont en commun de constituer, pour l'histoire philosophique du XXe siècle, des "icônes". Par là on veut dire que, à la différence de beaucoup d'autres, Foucault et Wittgenstein, en plus de représenter un ensemble défini d'énoncés et un certain nombre de conceptions spécifiques, ce sont immédiatement des visages, des styles de pensée, des pratiques d'existence. D'autre part, on retrouverait assez facilement chez nos deux auteurs un rapport critique, implicite ou explicite, ou même simplement désinvolte à la philosophie traditionnelle (comme un ensemble de systèmes de connaissances qu'il conviendrait d'étudier, de commenter, de corriger...). Mais ce dépassement d'une philosophie classique s'opère chez les deux au nom d'une dimension éthique.