share_book
Envoyer cet article par e-mail

Aragon et la chanson : La romance inachevée ; Poèmes et manuscrits mis en chanson

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Aragon et la chanson : La romance inachevée ; Poèmes et manuscrits mis en chanson

Aragon et la chanson : La romance inachevée ; Poèmes et manuscrits mis en chanson

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Aragon et la chanson : La romance inachevée ; Poèmes et manuscrits mis en chanson"

"Je déborde d'un chant sublime, impérieux ", écrit Louis Aragon dans le poème Elsa. Ce chant, à la source de l'inspiration poétique, en constitue aussi l'horizon, tellement les poèmes d'Aragon furent à l'origine de nombreuses chansons. Les chanteurs, de Léo Ferré à Jean Ferrat, en passant par Georges Brassens ou, plus récemment, par Sanseverino, ont vu en eux une partition silencieuse en attente d'instruments. Nathalie Piégay-Gros nous montre ici, avec tendresse et érudition, que la poésie d'Aragon, mariée à sa passion pour la musique populaire, le jazz, les flonflons et le music-hall, et toujours inscrite dans son contexte politique (Front populaire, guerre d'Espagne, Résistance...), a constitué une invitation ensorcelante pour les chanteurs qui l'ont lue et, sans doute, d'emblée fredonnée. Deux volumes retracent ces noces d'évidence du poème et du chant. Le premier, riche de photos, petits formats, correspondances, dit le lien passionnel du poète à la chanson. Le second illustre l'engouement des chanteurs pour les vers d'Aragon. Les fac-similés des poèmes mis en chanson dessinent, sous le commentaire de Nathalie Piégay-Gros, la genèse à chaque fois différente de ces créations enchanteresses.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 264  pages
  • Dimensions :  3.0cmx21.0cmx29.2cm
  • Poids : 880.0g
  • Editeur :   Textuel Paru le
  • Collection : H.C.
  • ISBN :  2845971877
  • EAN13 :  9782845971875
  • Langue : Français

D'autres livres de Nathalie Piégay-Gros

Le Lecteur

depuis Baudelaire (" Hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère ") jusqu'au Nouveau Roman, la notion de lecteur (ou de destinataire) est largement présente dans les oeuvres littéraires. La théorie littéraire - Umberto Eco, notamment - montre que la collaboration entre auteur et lecteur est ...

Le roman

Nathalie Piégay-Gros enseigne la littérature française à l'université de Paris VII. Elle a notamment participé à l'édition des oeuvres romanesques d'Aragon et de Drieu La Rochelle (« Bibliothèque de la Pléiade », t. IV, 2008 et 2012) et est également l'auteur du GF Corpus sur Le Lecteur...

Voir tous les livres de Nathalie Piégay-Gros

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

"Je déborde d'un chant sublime, impérieux ", écrit Louis Aragon dans le poème Elsa. Ce chant, à la source de l'inspiration poétique, en constitue aussi l'horizon, tellement les poèmes d'Aragon furent à l'origine de nombreuses chansons. Les chanteurs, de Léo Ferré à Jean Ferrat, en passant par Georges Brassens ou, plus récemment, par Sanseverino, ont vu en eux une partition silencieuse en attente d'instruments. Nathalie Piégay-Gros nous montre ici, avec tendresse et érudition, que la poésie d'Aragon, mariée à sa passion pour la musique populaire, le jazz, les flonflons et le music-hall, et toujours inscrite dans son contexte politique (Front populaire, guerre d'Espagne, Résistance...), a constitué une invitation ensorcelante pour les chanteurs qui l'ont lue et, sans doute, d'emblée fredonnée. Deux volumes retracent ces noces d'évidence du poème et du chant. Le premier, riche de photos, petits formats, correspondances, dit le lien passionnel du poète à la chanson. Le second illustre l'engouement des chanteurs pour les vers d'Aragon. Les fac-similés des poèmes mis en chanson dessinent, sous le commentaire de Nathalie Piégay-Gros, la genèse à chaque fois différente de ces créations enchanteresses.