share_book
Envoyer cet article par e-mail

Violence ordinaire dans l'Algérie coloniale : Camps, internements, assignations à résidence

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Violence ordinaire dans l'Algérie coloniale : Camps, internements, assignations à résidence

Violence ordinaire dans l'Algérie coloniale : Camps, internements, assignations à résidence

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Violence ordinaire dans l'Algérie coloniale : Camps, internements, assignations à résidence"

    Pendant la guerre d'indépendance algérienne, les autorités françaises ouvrirent des camps d'internement pour les "suspects" arrêtés par la police ou par l'armée. Des dizaines de milliers d'Algériens y furent détenus. Recours ponctuel pour maintenir l'ordre public dans des circonstances extra- ordinaires ? Pas seulement. Ces camps n'étaient qu'une forme nouvelle de l'internement, dont elles avaient usé, depuis longtemps, pour réprimer les résistances qu'elles rencontraient en Algérie. Y compris en dehors des périodes de guerre ou d'insurrection. Cet ouvrage ne se borne pas à dénoncer les duretés des autorités ou leurs dérives aux moments de crise. Il retrace l'histoire, tout au long de la période coloniale, de la pratique de l'internement dans sa mise en oeuvre concrète par la France, depuis l'époque de l'indigénat. Pourquoi était-il utilisé? Qui en était victime ? Quel rôle jouait-il dans la tutelle exercée sur les colonisés ? C'est toute la logique de l'arbitraire colonial que démonte l'une de nos meilleures spécialistes dans cet ouvrage dépassionné mais clinique.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 381  pages
    • Dimensions :  3.0cmx15.4cmx23.8cm
    • Poids : 557.9g
    • Editeur :   Odile Jacob Paru le
    • Collection : HISTOIRE
    • ISBN :  2738123783
    • EAN13 :  9782738123787
    • Langue : Français

    D'autres livres de Sylvie Thenault

    Histoire de la guerre d'indépendance algérienne

    Histoire du FLN, mécanismes de la torture, rôle de lamagistrature dans les circuits répressifs, vie des appelés français... depuis quelques années, de nombreux travaux ont permis d'approfondir la connaissance de cet épisode sombre de notre passé que fut la guerre d'Algérie. À cette [......

    Algérie : des évènements à la guerre : Idées reçues sur le conflit franco-algérien

    Peut-on ajourd'hui parler de la Guerre d'Algérie d'une façon dépassionnée ? Les blessures restent vives de part et d'autre de la Méditerranée. Les Harkis, les Pieds-Noirs, la commémoration des manifestations d'octobre 61, en témoignent. De ce que l'on a pudiquement appelé les « événement...

    Une drôle de justice

    Dans ce livre très documenté, Sylvie Thénault montre que cette insertion de la justice dans un vaste système de répression la priva de fait de son droit de regard sur les arrestations, les gardes à vue, les détentions et les interrogatoires pratiqués par l'armée. S'appuyant sur des archives...

    Voir tous les livres de Sylvie Thenault

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Pendant la guerre d'indépendance algérienne, les autorités françaises ouvrirent des camps d'internement pour les "suspects" arrêtés par la police ou par l'armée. Des dizaines de milliers d'Algériens y furent détenus. Recours ponctuel pour maintenir l'ordre public dans des circonstances extra- ordinaires ? Pas seulement. Ces camps n'étaient qu'une forme nouvelle de l'internement, dont elles avaient usé, depuis longtemps, pour réprimer les résistances qu'elles rencontraient en Algérie. Y compris en dehors des périodes de guerre ou d'insurrection. Cet ouvrage ne se borne pas à dénoncer les duretés des autorités ou leurs dérives aux moments de crise. Il retrace l'histoire, tout au long de la période coloniale, de la pratique de l'internement dans sa mise en oeuvre concrète par la France, depuis l'époque de l'indigénat. Pourquoi était-il utilisé? Qui en était victime ? Quel rôle jouait-il dans la tutelle exercée sur les colonisés ? C'est toute la logique de l'arbitraire colonial que démonte l'une de nos meilleures spécialistes dans cet ouvrage dépassionné mais clinique.