share_book
Envoyer cet article par e-mail

Solferino : 24 juin 1859

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Solferino : 24 juin 1859

Solferino : 24 juin 1859

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Solferino : 24 juin 1859"

24 juin 1859, à 5 heures du matin, les premiers échanges de tirs se font entendre dans les collines lombardes. Les 300 000 soldats des deux Empires se lancent dans la plus grande bataille de la campagne d'Italie. Après les victoires de Turbigo et Magenta, les Français et leurs alliés piémontais souhaitent finir cette guerre et imposer à l'Autriche l'indépendance de la Lombardie et de la Vénétie. A la fin de la journée, 40 000 hommes sont tombés. La violence est telle que la société civile réagit : c'est à la suite de cet affrontement que naît la Croix- Rouge. Mais les Français tiennent la colline de Solférino. Maître du terrain, Napoléon III peut maintenant négocier la paix et savourer sa victoire. Ce moment d'histoire nous est ici conté heure par heure, du point de vue des états-majors comme de celui du simple soldat. En plongeant au coeur de la mêlée, Pierre Pellissier nous donne à voir l'horreur d'une guerre moderne en gestation, mais aussi les moments de courage, d'abnégation et de solidarité de ces légionnaires et tirailleurs écrasés sous l'acier.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 218  pages
  • Dimensions :  2.6cmx13.2cmx20.0cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Librairie Académique Perrin Paru le
  • ISBN :  226203706X
  • EAN13 :  9782262037062
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre Pellissier

La Bataille d'Alger

Début 1957, la 10e division parachutiste du général Massu se vit confier la mission de s'installer dans Alger et de mettre fin par tous les moyens au terrorisme urbain. Tenus de se substituer à la police, les paras livrèrent ce qu'on allait appeler la « bataille d'Alger ». Affranchis des [...

Prosper Mérimée

" Je n'aime de l'histoire que les anecdotes ", déclarait Prosper Mérimée (1803-1870). A découvrir la vie de cet autre enfant du siècle, il semble pourtant malaisé de séparer la première des secondes. La myriade d'aventures du père de Carmen, qui inspira le célèbre opéra du même nom, le ...

Voir tous les livres de Pierre Pellissier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

24 juin 1859, à 5 heures du matin, les premiers échanges de tirs se font entendre dans les collines lombardes. Les 300 000 soldats des deux Empires se lancent dans la plus grande bataille de la campagne d'Italie. Après les victoires de Turbigo et Magenta, les Français et leurs alliés piémontais souhaitent finir cette guerre et imposer à l'Autriche l'indépendance de la Lombardie et de la Vénétie. A la fin de la journée, 40 000 hommes sont tombés. La violence est telle que la société civile réagit : c'est à la suite de cet affrontement que naît la Croix- Rouge. Mais les Français tiennent la colline de Solférino. Maître du terrain, Napoléon III peut maintenant négocier la paix et savourer sa victoire. Ce moment d'histoire nous est ici conté heure par heure, du point de vue des états-majors comme de celui du simple soldat. En plongeant au coeur de la mêlée, Pierre Pellissier nous donne à voir l'horreur d'une guerre moderne en gestation, mais aussi les moments de courage, d'abnégation et de solidarité de ces légionnaires et tirailleurs écrasés sous l'acier.