share_book
Envoyer cet article par e-mail

Dernier battement de cil

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Dernier battement de cil

Dernier battement de cil

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Dernier battement de cil"

Les trois premières sont mortes d'une thrombose de l'artère basilaire. La quatrième, Alison Willetts, n'a pas eu cette chance: elle gît comme un légume à l'hôpital, atteinte d'un locked-in syndrome, mais parfaitement consciente. L'inspecteur Thorne se convainc de la culpabilité d'un séduisant anesthésiste. Et quand cette certitude tourne à l'obsession, son enquête, bientôt confrontée à de nouvelles victimes, frise la faute professionnelle... Pendant ce temps, le docteur Anne Coburn trouve le moyen de communiquer avec Alison : un battement de cil pour oui, deux pour non. Il est vital qu'elles affinent ce procédé, car seule Alison est en mesure de donner le nom de son agresseur. Mark Billingham a apporté au genre une humanité, une ampleur et une excitation d'une qualité rare et bienvenue. Il a gagné immédiatement un siège à la table d'honneur des auteurs de polar. Un début exceptionnel. George P Pelecanos.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 474  pages
  • Dimensions :  2.6cmx11.2cmx18.0cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Le Livre De Poche Paru le
  • Collection : Policier / Thriller
  • ISBN :  2253113077
  • EAN13 :  9782253113072
  • Classe Dewey :  813
  • Langue : Français

D'autres livres de Mark Billingham

Peur de son ombre

Londres, 2001, juste avant Noël. Un homme suit sa proie depuis la gare et l'étrangle sauvagement chez elle. Quelques stations plus loin, une autre jeune femme est étranglée, mais avec moins de brutalité. 5 mois plus tôt, deux autres femmes ont été tuées au couteau. L'une avec une violence b...

Tant de secrets enfouis

Luke Mullen, 16 ans, a disparu à sa sortie du lycée. Fils d’un ancien inspecteur, c’est un adolescent sans histoires. Puis la police reçoit un enregistrement vidéo… Un homme au visage caché, une seringue à la main. Maintenant, c’est sûr, il s’agit d’un enlèvement. En voyant la li...

Comme des Chiens

Le corps d'un sans-abri a été retrouvé à Londres, un billet de 20 £ épinglé sur sa poitrine. Pas mort de froid, assassiné. Puis trois autres crimes identiques sont commis. Se faisant passer pour un sans-abri, l'inspecteur Thorne enquête en sous-marin ; seuls deux autres policiers sont au co...

Dernier battement de cil

Les trois premières sont mortes d'une thrombose de l'artère basilaire. La quatrième, Alison Willetts, n'a pas eu cette chance : elle gît comme un légume à l'hôpital, atteinte d'un locked-in syndrome mais parfaitement consciente. L'inspecteur Thorne se convainc de la culpabilité d'un séduisa...

Voir tous les livres de Mark Billingham

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les trois premières sont mortes d'une thrombose de l'artère basilaire. La quatrième, Alison Willetts, n'a pas eu cette chance: elle gît comme un légume à l'hôpital, atteinte d'un locked-in syndrome, mais parfaitement consciente. L'inspecteur Thorne se convainc de la culpabilité d'un séduisant anesthésiste. Et quand cette certitude tourne à l'obsession, son enquête, bientôt confrontée à de nouvelles victimes, frise la faute professionnelle... Pendant ce temps, le docteur Anne Coburn trouve le moyen de communiquer avec Alison : un battement de cil pour oui, deux pour non. Il est vital qu'elles affinent ce procédé, car seule Alison est en mesure de donner le nom de son agresseur. Mark Billingham a apporté au genre une humanité, une ampleur et une excitation d'une qualité rare et bienvenue. Il a gagné immédiatement un siège à la table d'honneur des auteurs de polar. Un début exceptionnel. George P Pelecanos.