share_book
Envoyer cet article par e-mail

La cuisine de la Diaspora : 80 recettes autour des fêtes juives

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La cuisine de la Diaspora : 80 recettes autour des fêtes juives

La cuisine de la Diaspora : 80 recettes autour des fêtes juives

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "La cuisine de la Diaspora : 80 recettes autour des fêtes juives"

    Ce livre nous invite dans l'intimité de familles juives de multiples origines en France, aux Etats-Unis et en Israël pour les neuf grandes fêtes de l'année juive et nous fait partager une tradition culinaire qui est aussi une philosophie de vie en accord avec les lois du judaïsme. Jalousement préservée mais constamment enrichie, la table juive dressée comme un autel se lit tel un livre d'histoire aux chapitres nombreux. Ainsi, le hallot (pain) présent sur la table du Chabbat évoque les temps bibliques où les Hébreux erraient dans le désert. Les herbes amères de Pessah symbolisent l'âpreté des travaux que durent accomplir les esclaves d'Egypte. Quant aux pâtisseries sucrées de Pourim, elles célèbrent l'attitude héroïque d'Esther qui sut empêcher le massacre de sa communauté il y a près de vingt-trois siècles. Mais la cuisine juive raconte aussi l'histoire d'un peuple migrant. A la table d'une famille sépharade originaire de Tunisie et installée à Paris, nous savourerons pour Chabbat un somptueux couscous ou une dafina. Chez des askhénazes d'origine hongroise, pour Roch Hachana, on nous proposera un poulet au paprika et un strudel. Dans une famille falacha installée en Israël, qui fête Kippour, chaque convive reçoit une large galette, l'endjâra, assortie d'un ragoût de lentilles et févettes ou d'un ragoût de poulet. Originaires d'Egypte ou de Lituanie, d'Inde ou d'Afrique, les familles réunies dans ce livre partagent les mêmes rites mais en donnent chacune sa propre interprétation culinaire, où l'on retrouve toute la diversité et la richesse de la Diaspora.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 223  pages
    • Dimensions :  2.2cmx20.0cmx26.0cm
    • Poids : 1038.7g
    • Editeur :   Minerva Paru le
    • Collection : HISTOIRE & STE
    • ISBN :  2830708822
    • EAN13 :  9782830708820

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Ce livre nous invite dans l'intimité de familles juives de multiples origines en France, aux Etats-Unis et en Israël pour les neuf grandes fêtes de l'année juive et nous fait partager une tradition culinaire qui est aussi une philosophie de vie en accord avec les lois du judaïsme. Jalousement préservée mais constamment enrichie, la table juive dressée comme un autel se lit tel un livre d'histoire aux chapitres nombreux. Ainsi, le hallot (pain) présent sur la table du Chabbat évoque les temps bibliques où les Hébreux erraient dans le désert. Les herbes amères de Pessah symbolisent l'âpreté des travaux que durent accomplir les esclaves d'Egypte. Quant aux pâtisseries sucrées de Pourim, elles célèbrent l'attitude héroïque d'Esther qui sut empêcher le massacre de sa communauté il y a près de vingt-trois siècles. Mais la cuisine juive raconte aussi l'histoire d'un peuple migrant. A la table d'une famille sépharade originaire de Tunisie et installée à Paris, nous savourerons pour Chabbat un somptueux couscous ou une dafina. Chez des askhénazes d'origine hongroise, pour Roch Hachana, on nous proposera un poulet au paprika et un strudel. Dans une famille falacha installée en Israël, qui fête Kippour, chaque convive reçoit une large galette, l'endjâra, assortie d'un ragoût de lentilles et févettes ou d'un ragoût de poulet. Originaires d'Egypte ou de Lituanie, d'Inde ou d'Afrique, les familles réunies dans ce livre partagent les mêmes rites mais en donnent chacune sa propre interprétation culinaire, où l'on retrouve toute la diversité et la richesse de la Diaspora.