share_book
Envoyer cet article par e-mail

Donnez à mon fils le droit de mourir

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Donnez à mon fils le droit de mourir

Donnez à mon fils le droit de mourir

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Donnez à mon fils le droit de mourir"

« Un accident de scooter, une vie brisée. Depuis 2001 Eddy mon fils est tétraplégique. Sa vie se résume à l immobilité, sans espoir que cela change un jour. Par deux fois j ai demandé au président de la République de donner à mon fils le droit de mourir dignement. Cela m a été refusé. Alors, j'ai souvent eu l'idée de passer à l'acte, par amour pour Eddy. » Pour son fils, Michèle de Somer, la mère d Eddy, ne demandait pourtant qu un geste de compassion : qu on le laisse partir. Mais en France, la loi interdit l euthanasie, même pour les personnes qui souffrent sans aucun espoir et qui sont physiquement incapables de mettre fin à leurs jours. Au-delà du dernier cri d amour d une mère pour son fils, ce livre est un plaidoyer pour ce qui devrait être un droit humain élémentaire. Le dernier combat d une mère qui demande le droit de mourir pour son fils.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 300  pages
  • Dimensions :  2.0cmx15.0cmx23.0cm
  • Poids : 303.9g
  • Editeur :   City Paru le
  • Collection : Document
  • ISBN :  235288862X
  • EAN13 :  9782352888628

D'autres livres de  Frédéric Veille

Je vous demande le droit de mourir

" Monsieur Chirac, je vous demande le droit de mourir.." Cette supplice , datée du 30 novembre 2002, s'adressait au président de la République française, qui ne pouvait y répondre favorablement puisque la loi, en France, n'autorise pas l'euthanasie. Et pourtant ... Lorsqu'on lit le message boul...

Prix : 67 DH
Je vous demande le droit de mourir

" Monsieur Chirac, je vous demande le droit de mourir.." Cette supplice , datée du 30 novembre 2002, s'adressait au président de la République française, qui ne pouvait y répondre favorablement puisque la loi, en France, n'autorise pas l'euthanasie. Et pourtant ... Lorsqu'on lit le message boul...

Voir tous les livres de  Frédéric Veille

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

« Un accident de scooter, une vie brisée. Depuis 2001 Eddy mon fils est tétraplégique. Sa vie se résume à l immobilité, sans espoir que cela change un jour. Par deux fois j ai demandé au président de la République de donner à mon fils le droit de mourir dignement. Cela m a été refusé. Alors, j'ai souvent eu l'idée de passer à l'acte, par amour pour Eddy. » Pour son fils, Michèle de Somer, la mère d Eddy, ne demandait pourtant qu un geste de compassion : qu on le laisse partir. Mais en France, la loi interdit l euthanasie, même pour les personnes qui souffrent sans aucun espoir et qui sont physiquement incapables de mettre fin à leurs jours. Au-delà du dernier cri d amour d une mère pour son fils, ce livre est un plaidoyer pour ce qui devrait être un droit humain élémentaire. Le dernier combat d une mère qui demande le droit de mourir pour son fils.