share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le langage de la typographie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le langage de la typographie

Le langage de la typographie

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le langage de la typographie"

L'écrivant voit sur son écran informatique le contenu de son travail, le texte même, se façonner dans toutes ses apparences, avec une rapidité et une souplesse inconnues jusqu'alors. Cette chair vivante est susceptible d'être remise en cause ; elle épousera tous les désirs successifs de l'auteur, qui peut la manipuler sans limites, dans tous les caractères numérisés qu'il aura mis dans son ordinateur, comme dans des présentations-positions variables à l'infini. L'intérêt essentiel de l'informatique, c'est que la création vaut exécution ; elle est stimulée dans le même temps que les repentirs sont permis. Ce qui implique la parfaite connaissance et le parfait contrôle du sens ajouté par les choix de la forme typographique, caractère, justification, invariants, trames, couleurs, etc. Alors ? Quels traitements et pour quels textes ? Les nouvelles techniques, bien utilisées, proposent au lecteur des pages remarquables. Mal conçues, elles transforment notre paysage de lecture en catalogues de caractères, innombrables autant que différents sans doute, mais surtout inappropriés aux rôles distribués par des graphistes, bien souvent plus plasticiens joueurs que sémiologues convaincus.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 160  pages
  • Dimensions :  1.4cmx16.0cmx22.6cm
  • Poids : 453.6g
  • Editeur :   Atelier Perrousseaux éditeur Paru le
  • ISBN :  2911220382
  • EAN13 :  9782911220388
  • Classe Dewey :  002

D'autres livres de Pierre Duplan

Polymorphisme et polysémie de l'image

Nous vivons la civilisation d'une image, nécessaire, indispensable, incontournable, dans des messages aléatoires ou parfois même des conditions imprévisibles ; par exemple, le message dessiné, gravé sur une plaque de cuivre fixée sur une fusée qui évoluera dans l'espace, propose à un lecte...

Le langage des images

Nous vivons la civilisation d'une image, nécessaire, indispensable, incontournable, dans des messages aléatoires ou parfois même des conditions imprévisibles ; par exemple, le message dessiné, gravé sur une plaque de cuivre fixée sur une fusée qui évoluera dans l'espace, propose à un lecte...

Voir tous les livres de Pierre Duplan

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'écrivant voit sur son écran informatique le contenu de son travail, le texte même, se façonner dans toutes ses apparences, avec une rapidité et une souplesse inconnues jusqu'alors. Cette chair vivante est susceptible d'être remise en cause ; elle épousera tous les désirs successifs de l'auteur, qui peut la manipuler sans limites, dans tous les caractères numérisés qu'il aura mis dans son ordinateur, comme dans des présentations-positions variables à l'infini. L'intérêt essentiel de l'informatique, c'est que la création vaut exécution ; elle est stimulée dans le même temps que les repentirs sont permis. Ce qui implique la parfaite connaissance et le parfait contrôle du sens ajouté par les choix de la forme typographique, caractère, justification, invariants, trames, couleurs, etc. Alors ? Quels traitements et pour quels textes ? Les nouvelles techniques, bien utilisées, proposent au lecteur des pages remarquables. Mal conçues, elles transforment notre paysage de lecture en catalogues de caractères, innombrables autant que différents sans doute, mais surtout inappropriés aux rôles distribués par des graphistes, bien souvent plus plasticiens joueurs que sémiologues convaincus.