share_book
Envoyer cet article par e-mail

Fantin-Latour, Manet, Baudelaire : L'Hommage à Delacroix

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Fantin-Latour, Manet, Baudelaire : L'Hommage à Delacroix

Fantin-Latour, Manet, Baudelaire : L'Hommage à Delacroix

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Fantin-Latour, Manet, Baudelaire : L'Hommage à Delacroix"

    1863, année du scandale du Déjeuner sur l'herbe de Manet au Salon des Refusés, est aussi celle de la mort d'Eugène Delacroix dans son appartement de la place de Fürstenberg. Choqué par la tiédeur des hommages officiels rendus à l'artiste lors de sa disparition, Fantin-Latour se lança dans la réalisation de son fameux Hommage à Delacroix pour le Salon suivant : toile-manifeste qui rassemblait une nouvelle génération d'artistes novateurs, et de critiques comme Baudelaire et Champfleury, autour de l'austère effigie du maître disparu. Manet, Whistler, Legros, Bracquemond et les autres n'étaient pourtant pas des disciples fidèles, mais en se plaçant sous son égide, ils revendiquaient une même liberté artistique face aux conventions. Fantin-Latour, Manet, Baudelaire : L'hommage à Delacroix, catalogue de l'exposition qui se tiendra au musée Delacroix du 7 décembre 2011 au 19 mars 2012, retrace l'aventure de cette grande toile, sa conception, les variantes, les élus et les exclus. L'ouvrage relate une fraternité artistique à travers les oeuvres croisées des artistes en présence et celles qui les rattachent à l'héritage de Delacroix. Au-delà, il évoque la question des portraits de groupes d'artistes et des vues d'atelier comme lieu de sociabilité, à commencer par celui de Frédéric Bazille situé dans l'immeuble mitoyen. Enfin, il se conclut sur l'hommage officiel confié au sculpteur Dalou, et sur celui, décidément hors norme, de Paul Cézanne, éclatante reconnaissance de la place de Delacroix comme porte-drapeau de la modernité.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 166  pages
    • Dimensions :  1.4cmx20.2cmx24.8cm
    • Poids : 698.5g
    • Editeur :   Le Passage Paru le
    • Collection : LIVRE ILLUSTR
    • ISBN :  2847421777
    • EAN13 :  9782847421774

    D'autres livres de  Stéphane Guégan

    Mélancolie : Génie et folie en Occident

    Aucune disposition de l'âme n'a occupé l'Occident aussi longtemps et continûment que la mélancolie. Le sujet reste au cœur des problèmes auxquels l'homme est aujourd'hui confronté et il touche de multiples domaines : la philosophie, la littérature et l'art, la médecine et la psychiatrie, la...

    Les tableaux de Chantilly : La collection du duc d'Aumale

    Cet ouvrage est publié à l'initiative de la Fondation pour la sauvegarde et le développement du Domaine de Chantilly, afin de contribuer au rayonnement de ce patrimoine d'exception. Entouré d'un parc et de jardins historiques, le château abrite dans sa présentation d'origine une illustre colle...

    Voir tous les livres de  Stéphane Guégan

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    1863, année du scandale du Déjeuner sur l'herbe de Manet au Salon des Refusés, est aussi celle de la mort d'Eugène Delacroix dans son appartement de la place de Fürstenberg. Choqué par la tiédeur des hommages officiels rendus à l'artiste lors de sa disparition, Fantin-Latour se lança dans la réalisation de son fameux Hommage à Delacroix pour le Salon suivant : toile-manifeste qui rassemblait une nouvelle génération d'artistes novateurs, et de critiques comme Baudelaire et Champfleury, autour de l'austère effigie du maître disparu. Manet, Whistler, Legros, Bracquemond et les autres n'étaient pourtant pas des disciples fidèles, mais en se plaçant sous son égide, ils revendiquaient une même liberté artistique face aux conventions. Fantin-Latour, Manet, Baudelaire : L'hommage à Delacroix, catalogue de l'exposition qui se tiendra au musée Delacroix du 7 décembre 2011 au 19 mars 2012, retrace l'aventure de cette grande toile, sa conception, les variantes, les élus et les exclus. L'ouvrage relate une fraternité artistique à travers les oeuvres croisées des artistes en présence et celles qui les rattachent à l'héritage de Delacroix. Au-delà, il évoque la question des portraits de groupes d'artistes et des vues d'atelier comme lieu de sociabilité, à commencer par celui de Frédéric Bazille situé dans l'immeuble mitoyen. Enfin, il se conclut sur l'hommage officiel confié au sculpteur Dalou, et sur celui, décidément hors norme, de Paul Cézanne, éclatante reconnaissance de la place de Delacroix comme porte-drapeau de la modernité.