share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le devisement du monde

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le devisement du monde

Le devisement du monde

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le devisement du monde"

Marco Polo décrit le monde, il ne raconte pas son voyage. Et c'est ainsi qu'il ne dit mot, ou très peu, de ses conditions de voyage, de ses peurs, de ses émotions, des difficultés ou des succès qu'il a rencontrés. En revanche, il décrit ce qu'il a vu, ce qu'il l'a fasciné, a suscité en lui une répulsion ou émerveillement. Il n'a de cesse de dire, surtout lorsqu'il pénètre en chine : " Ce sont merveilles à voir, merveilles à conter, merveilles à ouïr... ". La splendeur des palais du Grand Kahn, ses chasses et leur cérémonial raffiné, l'organisation de son administration, les " grandes et nobles villes ", les ponts innombrables, la ville de Quinsaï aux multiples canaux : tout n'est que merveille dans la parole de Marco Polo que transcrit Rustichello, auteur de romans de chevalerie et compagnon de cellule dans la prison génoise où ils furent tous deux enfermés en 1298. Récit oral où la parole présente à l'auditeur l'expérience universelle du seul homme " qui ait connu et étudié autant de choses dans les diverses parties du monde... " entre 1270 et 1295. Au voyage d'aller à travers l'Asie centrale, jalonné de cités, de rudes montagnes, de déserts, mais aussi de récits et " d'histoires " - la prise de Bagdad, le miracle de la Montagne, l'histoire du Prêtre Jean, celle des Rois Mages ou du roi d'Or - succède, au coeur du livre, l'éloge pour l'empire du Grand Khan puis le retour par l'océan indien, la côte de l'Inde, avec l'évocation, dans le lointain, des îles, des royaumes d'Aden, de Zanzibar et pays de l'encens. Outre des documents anciens qui ont façonné le mythe, les photos de Roland et Sabrina Michaud font revivre ce long périple qui, toujours, fit rêver l'Occident.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 323  pages
  • Dimensions :  4.6cmx25.6cmx31.8cm
  • Poids : 2839.5g
  • Editeur :   Imprimerie Nationale Paru le
  • Collection : Voyages et Découvertes
  • ISBN :  2743305169
  • EAN13 :  9782743305161
  • Classe Dewey :  915
  • Langue : Français

D'autres livres de  Marco Polo

Le Livre des merveilles

Le Livre des merveilles rend compte du long voyage de Marco Polo sur les routes de l'Orient et en Chine. En apportant des éléments nouveaux à la connaissance d'un monde redouté, il répondit à la curiosité humaniste des rois d'Europe et de leurs cours. On y découvre des observations [....]...

Récits de voyage

À la fin du XIIIè siècle, Marco Polo, un marchand vénitien, part pour la Chine. Son voyage à travers le continent asiatique va durer vingt-cinq ans, au cours desquels il traverse de nombreuses contrées et observe les moeurs, parfois étranges, de leurs habitants. C'est la description de ces...

Voir tous les livres de  Marco Polo

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Marco Polo décrit le monde, il ne raconte pas son voyage. Et c'est ainsi qu'il ne dit mot, ou très peu, de ses conditions de voyage, de ses peurs, de ses émotions, des difficultés ou des succès qu'il a rencontrés. En revanche, il décrit ce qu'il a vu, ce qu'il l'a fasciné, a suscité en lui une répulsion ou émerveillement. Il n'a de cesse de dire, surtout lorsqu'il pénètre en chine : " Ce sont merveilles à voir, merveilles à conter, merveilles à ouïr... ". La splendeur des palais du Grand Kahn, ses chasses et leur cérémonial raffiné, l'organisation de son administration, les " grandes et nobles villes ", les ponts innombrables, la ville de Quinsaï aux multiples canaux : tout n'est que merveille dans la parole de Marco Polo que transcrit Rustichello, auteur de romans de chevalerie et compagnon de cellule dans la prison génoise où ils furent tous deux enfermés en 1298. Récit oral où la parole présente à l'auditeur l'expérience universelle du seul homme " qui ait connu et étudié autant de choses dans les diverses parties du monde... " entre 1270 et 1295. Au voyage d'aller à travers l'Asie centrale, jalonné de cités, de rudes montagnes, de déserts, mais aussi de récits et " d'histoires " - la prise de Bagdad, le miracle de la Montagne, l'histoire du Prêtre Jean, celle des Rois Mages ou du roi d'Or - succède, au coeur du livre, l'éloge pour l'empire du Grand Khan puis le retour par l'océan indien, la côte de l'Inde, avec l'évocation, dans le lointain, des îles, des royaumes d'Aden, de Zanzibar et pays de l'encens. Outre des documents anciens qui ont façonné le mythe, les photos de Roland et Sabrina Michaud font revivre ce long périple qui, toujours, fit rêver l'Occident.