share_book
Envoyer cet article par e-mail

Recueils d'Italie : Les modèles italiens dans les livres d'architecture français

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Recueils d'Italie : Les modèles italiens dans les livres d'architecture français

Recueils d'Italie : Les modèles italiens dans les livres d'architecture français

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Recueils d'Italie : Les modèles italiens dans les livres d'architecture français"

Cet ouvrage propose une lecture des livres d'architecture français qui suit le fil d'Ariane des modèles italiens. Centré sur le premier XIXe siècle, il appréhende le phénomène sur une longue période, montrant d'abord des Français animés d'un sentiment de rivalité vis-à-vis des productions transalpines, puis le triomphe de l'italomanie après la Révolution, avant de décrire les conséquences de cet engouement au sein de l'Ecole des Beaux-Arts et sa confrontation avec la tendance nationaliste que représente le gothique archéologique. Par l'étude de leurs recueils et ceux de leurs élèves, il restitue le rôle éminent de Percier et Fontaine dans la pédagogie et reconstitue, face à Durand, un second pôle majeur pour la formation des architectes et l'émergence d'une approche du projet basée non plus sur la théorie des ordres, mais sur une pratique de la composition associant dessin pittoresque et tracé géométrique. L'Italie était assez riche et variée pour nourrir bien des discours contradictoires et fonder de multiples approches de l'architecture. En marge du modèle classique, les modèles italiens permirent aux Français d'imaginer des parcours théoriques nouveaux et de défendre tour à tour des positions qui relèvent de l'invention formelle ou de la rigueur classique, de la composition géométrique ou pittoresque, d'un rationalisme typologique ou constructif, d'un primitivisme ou d'un culturalisme décoratif, etc. Ces démarches apparaissent comme autant d'esquisses d'une théorie post-vitruvienne de l'architecture, qui est aussi une théorie de notre propre pratique du projet. Issu d'une thèse soutenue sous la direction de Françoise Choay, Recueils d'Italie se rattache à la tendance contemporaine qui porte un nouveau regard sur les livres d'architecture, désormais considérés comme des oeuvres, donc comme des objets d'étude à part entière. Il en aborde tous les aspects, du contenu à la forme et aux méthodes de production, évoquant le choix des modèles présentés comme la construction graphique des figures, le rendu et la mise en page comme le découpage en livraisons et la vente par souscription.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 319  pages
  • Dimensions :  2.2cmx22.0cmx24.0cm
  • Poids : 1138.5g
  • Editeur :   Editions Mardaga Paru le
  • Collection : ARCHIT URBANISM
  • ISBN :  2870098774
  • EAN13 :  9782870098776
  • Classe Dewey :  720
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Philippe Garric

La construction savante : Les avatars de la littérature technique

La Construction savante, qui désigne une dimension de l'art de bâtir comprenant l'usage et la production d'une littérature spécifique, évoque aussi, dans un sens second, les processus à travers lesquels les savoirs pratiques sont changés en livres. Issu du colloque Les avatars de la littérat...

Percier et Fontaine - Les architectes de Napoléon

Par les postes qu ils ont occupés, de l Académie de France à Rome, à la Commune des arts, de Bonaparte, à Napoléon, de Louis XVIII à Louis Philippe, comme à travers leurs réseaux d amis, d élèves et de relations, la biographie de Charles Percier (1764 1838) et de Pierre Fontaine (1762 185...

Le livre et l'architecte

Dédié aux relations complexes et fructueuses entre l'architecture et l'imprimé, Le livre et l'architecte s'interroge sur les rapports entre cet " art utile " et les ouvrages - tantôt pratiques, tantôt artistiques et somptueux - qu'il produit ou qu'il utilise. De l'architecte auteur, à l'archit...

Voir tous les livres de Jean-Philippe Garric

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Cet ouvrage propose une lecture des livres d'architecture français qui suit le fil d'Ariane des modèles italiens. Centré sur le premier XIXe siècle, il appréhende le phénomène sur une longue période, montrant d'abord des Français animés d'un sentiment de rivalité vis-à-vis des productions transalpines, puis le triomphe de l'italomanie après la Révolution, avant de décrire les conséquences de cet engouement au sein de l'Ecole des Beaux-Arts et sa confrontation avec la tendance nationaliste que représente le gothique archéologique. Par l'étude de leurs recueils et ceux de leurs élèves, il restitue le rôle éminent de Percier et Fontaine dans la pédagogie et reconstitue, face à Durand, un second pôle majeur pour la formation des architectes et l'émergence d'une approche du projet basée non plus sur la théorie des ordres, mais sur une pratique de la composition associant dessin pittoresque et tracé géométrique. L'Italie était assez riche et variée pour nourrir bien des discours contradictoires et fonder de multiples approches de l'architecture. En marge du modèle classique, les modèles italiens permirent aux Français d'imaginer des parcours théoriques nouveaux et de défendre tour à tour des positions qui relèvent de l'invention formelle ou de la rigueur classique, de la composition géométrique ou pittoresque, d'un rationalisme typologique ou constructif, d'un primitivisme ou d'un culturalisme décoratif, etc. Ces démarches apparaissent comme autant d'esquisses d'une théorie post-vitruvienne de l'architecture, qui est aussi une théorie de notre propre pratique du projet. Issu d'une thèse soutenue sous la direction de Françoise Choay, Recueils d'Italie se rattache à la tendance contemporaine qui porte un nouveau regard sur les livres d'architecture, désormais considérés comme des oeuvres, donc comme des objets d'étude à part entière. Il en aborde tous les aspects, du contenu à la forme et aux méthodes de production, évoquant le choix des modèles présentés comme la construction graphique des figures, le rendu et la mise en page comme le découpage en livraisons et la vente par souscription.