share_book
Envoyer cet article par e-mail

Mal du Loup (le)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Mal du Loup (le)

Mal du Loup (le)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Mal du Loup (le)"

"Les bâtonnets, extraits du tiroir, n'ont pas l'air d'avoir trop souffert de l humidité. Il éteint la lampe, frotte une allumette. De minces traits de lumière durs et mats jaillissent dans le noir, des aiguilles de pin, des feuilles d'érable s épanouissent et disparaissent aussitôt. L'odeur de la poudre lui pique au nez; son esprit, après un instant d'inertie, s'émouvait de cette beauté délicate, hors saison. Une pauvre petite émotion, triste et toute recroquevillée sur elle-même." Comme presque tous les écrits de Nakajima, Le Mal du loup est une histoire de métamorphose. Le narrateur écoute caché derrière un verre de saké un collègue ridicule et repoussant ; une libellule couleur de jade se pose près d eux et ce monsieur M. apparaît tout à coup, par la force d'une idée et d'une image cryptées dans son discours indistinct, comme l'égal de Montaigne. Dans ce livre vous rencontrerez aussi Mariang, la très grande Paluane qui parle japonais et anglais, étrangère à elle-même et qui crée l'étrangeté autour d'elle ; Dongyon la prostituée coréenne qui crie dans les rues l'assassinat de son mari à Tokyo dans la répression qui suivit le tremblement de terre du Kantô en 1923 ; le policier Jo Gyoyong, Coréen qui observe avec la précision d'un peintre les dégâts de l'occupation japonaise et finit par se faire renvoyer. L'humanité des personnages, l'authenticité de la relation qui s'établit avec eux et les surprises, les détours des prises de conscience, des simples actes de courage qui s'ensuivent, donnent à tous ces récits une couleur et un rythme prenants, très singuliers.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 112  pages
  • Dimensions :  1.2cmx11.6cmx18.0cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Allia Paru le
  • Collection : MOYENNE COLLECT
  • ISBN :  2844854451
  • EAN13 :  9782844854452
  • Langue : Français

D'autres livres de Nakajima Atsushi

Histoire du poete qui fut change en tigre

... la parole suprême rompt avec la parole, le tir suprême ne tire pas. Nakajima Atsushi...

Trois romans chinois

Un monstre angoissé erre parmi les « petites boutiques d idées » que tiennent au fond des Sables Mouvants des sages prêchant le mépris de la vie, le cynisme et la peur, jusqu à ce qu il s embarque aux côtés du célèbre singe pèlerin Wukong... Un bretteur mal dégrossi tombe amoureux de Co...

Voir tous les livres de Nakajima Atsushi

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

"Les bâtonnets, extraits du tiroir, n'ont pas l'air d'avoir trop souffert de l humidité. Il éteint la lampe, frotte une allumette. De minces traits de lumière durs et mats jaillissent dans le noir, des aiguilles de pin, des feuilles d'érable s épanouissent et disparaissent aussitôt. L'odeur de la poudre lui pique au nez; son esprit, après un instant d'inertie, s'émouvait de cette beauté délicate, hors saison. Une pauvre petite émotion, triste et toute recroquevillée sur elle-même." Comme presque tous les écrits de Nakajima, Le Mal du loup est une histoire de métamorphose. Le narrateur écoute caché derrière un verre de saké un collègue ridicule et repoussant ; une libellule couleur de jade se pose près d eux et ce monsieur M. apparaît tout à coup, par la force d'une idée et d'une image cryptées dans son discours indistinct, comme l'égal de Montaigne. Dans ce livre vous rencontrerez aussi Mariang, la très grande Paluane qui parle japonais et anglais, étrangère à elle-même et qui crée l'étrangeté autour d'elle ; Dongyon la prostituée coréenne qui crie dans les rues l'assassinat de son mari à Tokyo dans la répression qui suivit le tremblement de terre du Kantô en 1923 ; le policier Jo Gyoyong, Coréen qui observe avec la précision d'un peintre les dégâts de l'occupation japonaise et finit par se faire renvoyer. L'humanité des personnages, l'authenticité de la relation qui s'établit avec eux et les surprises, les détours des prises de conscience, des simples actes de courage qui s'ensuivent, donnent à tous ces récits une couleur et un rythme prenants, très singuliers.