share_book
Envoyer cet article par e-mail

Aral

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Aral

Aral

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Aral"

En 1960 au Kazakhstan, la mer d'Aral commence à disparaître et laisse place au désert qui confronte la population à une catastrophe écologique sans précédent. Au loin, sur l'île de Vozrozhdeniya, les usines russes fabriquent des armes bactériologiques qui polluent l'eau, engendrent malformations et épidémies dans la petite ville kazakhe. Alexeï, un jeune violoncelliste de cette région désolée, sombre dans la surdité à mesure que son pays devient de sable. Confronté au silence et à la disparition qui envahissent sa conscience et son paysage, Alexeï devra construire malgré tout sa vie familiale, amoureuse et artistique. Mais ses errances ne parlent que des grandes disparues de sa vie, dont les absences se font écho, ses trois fiancées : sa femme, sa musique, sa mer. Convoquant le souvenir de la musique et de sa jeune femme Zena qui vient de le quitter, il tente de ne pas devenir fou au sein de ce décor brûlant. La survie s'organise alors à travers la création et l'affection qu'il se découvre pour une jeune fille malade, Nulufar, qu'il va aimer comme sa propre fille. Cette relation inattendue l'oblige à interroger ses propres origines aussi floues que le paysage, puisque Alexeï est un enfant adopté. Aussi, solitude et déréliction le conduiront-elles un temps à se fourvoyer dans ses amitiés et ses choix artistiques. Car dans cet univers devenu atone, c'est tout le sens de la vie et de l'art qu'il faut réinventer pour retrouver l'autre ainsi que le juste chemin qui mène à soi. De ce monde en cale sèche, en attente de guérison, de réparations, Cécile Ladjali tire un roman qui pose la question de la création et de sa magie profonde. Le décor tragique mais somptueux de la mer qui s'évanouit petit à petit du champ de vision du héros, oblige à scruter l'invisible et l'intériorité des coeurs. Roman de l'intimité, Aral est aussi un roman d'amour dédié à la musique et aux mystères des origines, savant mélange d'excès et de peur, de beauté dans la finitude latente.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 280  pages
  • Dimensions :  2.0cmx11.4cmx21.4cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Actes Sud Editions Paru le
  • Collection : ROMANS, NOUVELL
  • ISBN :  2330002289
  • EAN13 :  9782330002282
  • Classe Dewey :  840
  • Langue : Français

D'autres livres de Cécile Ladjali

La Chapelle Ajax

Roman de formation empreint de lumière noire, La Chapelle Ajax raconte simultanément la mort et la vie d'un chauffeur de taxi parisien qu'a un jour visité l'ange de l'Art. Aussitôt Ajax a quitté son existence banlieusarde pour devenir peintre et architecte. En Europe, en Amérique et en terre d...

Louis et la Jeune Fille

180pages. in8. broché. Louis est un jeune soldat dans les tranchées de la guerre de 14. Il écrit des lettres à ceux qu'il aime et à ceux qui lui manquent, pour ne pas mourir. Lorette vit à Saint-Germain-des-Prés dans les années 1950. Elle aussi écrit des lettres. Pour les petites dames du q...

Eloge de la transmission : Le maître et l'élève

Dialogue entre ce grand humaniste qu'est George Steiner et Cécile Ladjali, enseignante confrontée à la réalité des banlieues, ce livre a gardé la vivacité d'un échange oral. Sans passer sous silence les difficultés de la posture enseignante, l'éclatement des références culturelles, les r...

Ordalie

Orphelin de ses parents tués sous les bombes, Zak n'en est pas moins inconsolable de l'anéantissement du Reich. Recueilli chez un oncle, il passe son adolescence après-guerre dans une petite ville d'Autriche. C'est là que vit Ilse, sa merveilleuse cousine, jeune poétesse et romancière promise ...

Voir tous les livres de Cécile Ladjali

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

En 1960 au Kazakhstan, la mer d'Aral commence à disparaître et laisse place au désert qui confronte la population à une catastrophe écologique sans précédent. Au loin, sur l'île de Vozrozhdeniya, les usines russes fabriquent des armes bactériologiques qui polluent l'eau, engendrent malformations et épidémies dans la petite ville kazakhe. Alexeï, un jeune violoncelliste de cette région désolée, sombre dans la surdité à mesure que son pays devient de sable. Confronté au silence et à la disparition qui envahissent sa conscience et son paysage, Alexeï devra construire malgré tout sa vie familiale, amoureuse et artistique. Mais ses errances ne parlent que des grandes disparues de sa vie, dont les absences se font écho, ses trois fiancées : sa femme, sa musique, sa mer. Convoquant le souvenir de la musique et de sa jeune femme Zena qui vient de le quitter, il tente de ne pas devenir fou au sein de ce décor brûlant. La survie s'organise alors à travers la création et l'affection qu'il se découvre pour une jeune fille malade, Nulufar, qu'il va aimer comme sa propre fille. Cette relation inattendue l'oblige à interroger ses propres origines aussi floues que le paysage, puisque Alexeï est un enfant adopté. Aussi, solitude et déréliction le conduiront-elles un temps à se fourvoyer dans ses amitiés et ses choix artistiques. Car dans cet univers devenu atone, c'est tout le sens de la vie et de l'art qu'il faut réinventer pour retrouver l'autre ainsi que le juste chemin qui mène à soi. De ce monde en cale sèche, en attente de guérison, de réparations, Cécile Ladjali tire un roman qui pose la question de la création et de sa magie profonde. Le décor tragique mais somptueux de la mer qui s'évanouit petit à petit du champ de vision du héros, oblige à scruter l'invisible et l'intériorité des coeurs. Roman de l'intimité, Aral est aussi un roman d'amour dédié à la musique et aux mystères des origines, savant mélange d'excès et de peur, de beauté dans la finitude latente.