share_book
Envoyer cet article par e-mail

Rûmî

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Rûmî

Rûmî

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : 300,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Rûmî "

Rencontre d'un célèbre mystique du XIIIe siècle, fondateur de l'ordre des derviches tourneurs, et d'un artiste contemporain. Au travers de sept thèmes - la tolérance, la Création, le miroir, la poésie, la danse, la musique et l'amour - récurrents dans l'œuvre du poète soufi Mawlânâ Djalâl Oddîn-Rûmi, se découvre une œuvre poétique fascinante que vient refléter comme un écho graphique le travail de Rachid Koraïchi. Si la Création tout entière est miroir de la magnificence divine, les arts en sont le reflet le plus fidèle, et l'artiste devient alors l'intercesseur privilégié entre Dieu et la beauté du monde. Jeu de miroirs infini qui ne pouvait que séduire un artiste comme Rachid Koraîchi pour qui la vie et l'art sont une seule et même entité.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 126 pages
  • Dimensions :  1.2cmx19.6cmx30.2cm
  • Poids : 721.2g
  • Editeur :   Alternatives Paru le
  • ISBN :  286227321X
  • EAN13 :  9782862273211
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Rencontre d'un célèbre mystique du XIIIe siècle, fondateur de l'ordre des derviches tourneurs, et d'un artiste contemporain. Au travers de sept thèmes - la tolérance, la Création, le miroir, la poésie, la danse, la musique et l'amour - récurrents dans l'œuvre du poète soufi Mawlânâ Djalâl Oddîn-Rûmi, se découvre une œuvre poétique fascinante que vient refléter comme un écho graphique le travail de Rachid Koraïchi. Si la Création tout entière est miroir de la magnificence divine, les arts en sont le reflet le plus fidèle, et l'artiste devient alors l'intercesseur privilégié entre Dieu et la beauté du monde. Jeu de miroirs infini qui ne pouvait que séduire un artiste comme Rachid Koraîchi pour qui la vie et l'art sont une seule et même entité.