share_book
Envoyer cet article par e-mail

Tournée d'adieu

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Tournée d'adieu

Tournée d'adieu

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Tournée d'adieu"

    Logiquement, en tant que journaliste musical et auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet, dont l original Dictionnaire raisonné du punk il y a quelques mois, Pierre Mikaïloff imprègne son court roman d une ambiance rock n roll, faisant de son héroïne une fan des Pixies ou - plus discutable - de Patrick Eudeline. Ni roman noir, ni vrai roman policier puisque l enquête ne délivre pas de réel suspense ni de surprise dans son dénouement, Tournée d adieu se place entre les deux genres, jouant sur la gouaille du premier pour dynamiser l intrigue du second. Le ton léger, parodique presque, parvient aisément à capter l attention du lecteur, et ce malgré la relative banalité des personnages. De l héroïne Mona Cabriole, journaliste d investigation courageuse, au patron de presse idéal qui vit encore dans le fantasme du Watergate ; de l homme de main crétin au méchant qui profite d un monde pourri par l argent pour asseoir une corruption qui le rend invulnérable, enfin juste assez pour permettre à Miss Cabriole de le coincer, on navigue en terrain connu. Pourtant, l auteur sait ne pas se prendre au sérieux pour donner à son récit un allant et une spontanéité appréciables, qui confèrent à cette Tournée d adieu la saveur d un bon petit moment de lecture. Mikaël Demets --Evene

    Détails sur le produit

    • Reliure : Poche
    • 145  pages
    • Dimensions :  1.4cmx11.8cmx19.0cm
    • Poids : 140.6g
    • Editeur :   La Tengo Paru le
    • Collection : Mona Cabriole
    • ISBN :  2354610009
    • EAN13 :  9782354610005
    • Classe Dewey :  843
    • Langue : Français

    D'autres livres de Pierre Mikaïloff

    Alain Bashung : Vertige de la vie

    Nous sommes un soir de l'hiver 1980... La silhouette en perfecto délaisse un instant le flipper du Café des sports et commence à fredonner un drôle d'air où il est question d'une frangine pas très claire. Ce novice de 33 ans qui s'apprête à engranger les parties gratuites, c'est Alain Bashun...

    Noir Désir, Bertrand Cantat : Un destin rock

    En six albums studio, un album de remixes et deux live, Noir Désir est devenu l'incarnation la plus parfaite et la plus vive du rock français. Le groupe de Serge Teyssot-Gay, Frédéric Vidalenc (jusqu'en 1995), Jean-Paul Roy, Denis Barthe et Bertrand Cantat a redessiné, dès 1987, les contours d...

    Voir tous les livres de Pierre Mikaïloff

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Logiquement, en tant que journaliste musical et auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet, dont l original Dictionnaire raisonné du punk il y a quelques mois, Pierre Mikaïloff imprègne son court roman d une ambiance rock n roll, faisant de son héroïne une fan des Pixies ou - plus discutable - de Patrick Eudeline. Ni roman noir, ni vrai roman policier puisque l enquête ne délivre pas de réel suspense ni de surprise dans son dénouement, Tournée d adieu se place entre les deux genres, jouant sur la gouaille du premier pour dynamiser l intrigue du second. Le ton léger, parodique presque, parvient aisément à capter l attention du lecteur, et ce malgré la relative banalité des personnages. De l héroïne Mona Cabriole, journaliste d investigation courageuse, au patron de presse idéal qui vit encore dans le fantasme du Watergate ; de l homme de main crétin au méchant qui profite d un monde pourri par l argent pour asseoir une corruption qui le rend invulnérable, enfin juste assez pour permettre à Miss Cabriole de le coincer, on navigue en terrain connu. Pourtant, l auteur sait ne pas se prendre au sérieux pour donner à son récit un allant et une spontanéité appréciables, qui confèrent à cette Tournée d adieu la saveur d un bon petit moment de lecture. Mikaël Demets --Evene