share_book
Envoyer cet article par e-mail

Memoires -broussard- t1

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Memoires -broussard- t1

Memoires -broussard- t1

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Memoires -broussard- t1"

Robert Broussard, aujourd'hui à la retraite, fut l'un des plus célèbres policiers de France. Un commissaire dont le nom est à jamais associé aux années 1970-1980 et à ces affaires de banditisme ou de terrorisme qui, de manière étonnante, fascinent encore le public en 2005. Que ce soit avec la brigade antigang ou avec la brigade anticommando, il a tout connu : des prises d'otages, des enlèvements, des arrestations de braqueurs. Sans oublier, bien sûr, la traque des grands truands de son époque : Jean-Charles Willoquet, François Besse ou Jacques Mesrine. Au moment de partir à la retraite, début 1997, Robert Broussard avait publié ses Mémoires en deux tomes. Le premier était surtout consacré aux affaires de l'antigang. Le second abordait le reste de sa carrière, notamment son expérience de préfet délégué pour la police en Corse (1983) et la création du Raid (1985), l'unité d'élite de la police nationale. Ce livre est une réédition, en un seul volume, des ouvrages précédents, épuisés depuis plusieurs années. Le texte a toutefois subi quelques modifications. Si certains chapitres ont été condensés, d'autres, au contraire, ont été complétés et actualisés, en particulier celui consacré à Jacques Mesrine, mort sous les balles de l'antigang le 2 novembre 1979, porte de Clignancourt, à Paris. Sur ce dossier qui continue, lui aussi, de susciter l'intérêt de l'opinion et des médias, Robert Broussard en profite pour répondre à ses détracteurs. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 440  pages
  • Dimensions :  2.6cmx10.8cmx17.8cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Pocket Paru le
  • Collection : Best
  • ISBN :  2266079921
  • EAN13 :  9782266079921
  • Classe Dewey :  920

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Robert Broussard, aujourd'hui à la retraite, fut l'un des plus célèbres policiers de France. Un commissaire dont le nom est à jamais associé aux années 1970-1980 et à ces affaires de banditisme ou de terrorisme qui, de manière étonnante, fascinent encore le public en 2005. Que ce soit avec la brigade antigang ou avec la brigade anticommando, il a tout connu : des prises d'otages, des enlèvements, des arrestations de braqueurs. Sans oublier, bien sûr, la traque des grands truands de son époque : Jean-Charles Willoquet, François Besse ou Jacques Mesrine. Au moment de partir à la retraite, début 1997, Robert Broussard avait publié ses Mémoires en deux tomes. Le premier était surtout consacré aux affaires de l'antigang. Le second abordait le reste de sa carrière, notamment son expérience de préfet délégué pour la police en Corse (1983) et la création du Raid (1985), l'unité d'élite de la police nationale. Ce livre est une réédition, en un seul volume, des ouvrages précédents, épuisés depuis plusieurs années. Le texte a toutefois subi quelques modifications. Si certains chapitres ont été condensés, d'autres, au contraire, ont été complétés et actualisés, en particulier celui consacré à Jacques Mesrine, mort sous les balles de l'antigang le 2 novembre 1979, porte de Clignancourt, à Paris. Sur ce dossier qui continue, lui aussi, de susciter l'intérêt de l'opinion et des médias, Robert Broussard en profite pour répondre à ses détracteurs. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .