share_book
Envoyer cet article par e-mail

La joie : Une spiritualité philosophique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La joie : Une spiritualité philosophique

La joie : Une spiritualité philosophique

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La joie : Une spiritualité philosophique"

Ce livre est composé de huit lettres, non pas pour "saisir" la joie - chose impossible - mais pour lui offrir un espace de résonance. Faire entendre, pressentir, goûter même peut-être, la joie indicible en allant à sa rencontre par l'approche qu'en ont fait des philosophes, des scientifiques et des mystiques. Chaque lettre vient nous adresser une invitation spécifique. Invitation à la puissance de la joie avec Spinoza, à la danse avec Nietzsche, à l'élan avec Bergson, à l'acception du paradoxe avec Rosset, à la dynamique avec les sciences actuelles, à l'éveil avec les approches orientales, à la simplicité avec les mystiques ... A la fin de la lecture de ce livre, comme le souligne Pascal Chabot dans sa postface, "on ne dira pas que la joie n'a plus de secret. Mais peut-être sait-on maintenant pourquoi la joie est un secret qui gagne à être divulgué." Car si l'auteur soutient que la joie est indicible, il tente néanmoins de la traduire au travers de la quotidienneté vécue. Il fait entendre à quel point elle est une expérience d'ouverture à soi, à l'autre, au monde qui n'occulte en rien le réel. Joie paradoxale, qui donne à rencontrer la vie concrète dans ses dimensions à la fois prodigieuses, étonnantes, merveilleuses mais aussi éprouvantes, dures et terribles. Dissolvant les limites trop rigides de notre moi préoccupé et inquiet, la joie est acquiescement à la vie : sensation de présence à la réalité de l'ici et maintenant et oubli de soi dans la profusion du monde. Façon de dire et de vivre la mystique ordinaire. La joie est fondamentalement un accueil fait à la vie qui nous traverse et nous anime tous. L'auteur témoigne de sa joie tant en mangeant une tranche de pain qu'en lisant l'Ethique de Spinoza. Il a la conviction que ce qui importe ce n'est pas tant l'occasion qui suscite la joie que la dynamique relationnelle qu'elle contient. Car toute joie est relation. Cet ouvrage est une invitation à vivre car la seule joie est joie de vivre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 160  pages
  • Dimensions :  1.2cmx13.6cmx20.8cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Accarias Paru le
  • Collection : ARTICLES SANS C
  • ISBN :  2863162004
  • EAN13 :  9782863162002

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Ce livre est composé de huit lettres, non pas pour "saisir" la joie - chose impossible - mais pour lui offrir un espace de résonance. Faire entendre, pressentir, goûter même peut-être, la joie indicible en allant à sa rencontre par l'approche qu'en ont fait des philosophes, des scientifiques et des mystiques. Chaque lettre vient nous adresser une invitation spécifique. Invitation à la puissance de la joie avec Spinoza, à la danse avec Nietzsche, à l'élan avec Bergson, à l'acception du paradoxe avec Rosset, à la dynamique avec les sciences actuelles, à l'éveil avec les approches orientales, à la simplicité avec les mystiques ... A la fin de la lecture de ce livre, comme le souligne Pascal Chabot dans sa postface, "on ne dira pas que la joie n'a plus de secret. Mais peut-être sait-on maintenant pourquoi la joie est un secret qui gagne à être divulgué." Car si l'auteur soutient que la joie est indicible, il tente néanmoins de la traduire au travers de la quotidienneté vécue. Il fait entendre à quel point elle est une expérience d'ouverture à soi, à l'autre, au monde qui n'occulte en rien le réel. Joie paradoxale, qui donne à rencontrer la vie concrète dans ses dimensions à la fois prodigieuses, étonnantes, merveilleuses mais aussi éprouvantes, dures et terribles. Dissolvant les limites trop rigides de notre moi préoccupé et inquiet, la joie est acquiescement à la vie : sensation de présence à la réalité de l'ici et maintenant et oubli de soi dans la profusion du monde. Façon de dire et de vivre la mystique ordinaire. La joie est fondamentalement un accueil fait à la vie qui nous traverse et nous anime tous. L'auteur témoigne de sa joie tant en mangeant une tranche de pain qu'en lisant l'Ethique de Spinoza. Il a la conviction que ce qui importe ce n'est pas tant l'occasion qui suscite la joie que la dynamique relationnelle qu'elle contient. Car toute joie est relation. Cet ouvrage est une invitation à vivre car la seule joie est joie de vivre.