share_book
Envoyer cet article par e-mail

La révolution des Templiers : Une histoire perdue du XIIe siècle

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La révolution des Templiers : Une histoire perdue du XIIe siècle

La révolution des Templiers : Une histoire perdue du XIIe siècle

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La révolution des Templiers : Une histoire perdue du XIIe siècle"

De l'extraordinaire histoire des Templiers (1120-1312), seuls neuf manuscrits subsistent aujourd'hui qui en racontent la genèse. L'historienne Simonetta Cerrini les a longtemps cherchés avant de les trouver l'un après l'autre : à Rome, à Bruges, à Prague... jusqu'à Baltimore aux Etats-Unis - comme un jeu de piste, à la manière d'une enquête. Chaque manuscrit forme un chapitre de cet ouvrage, décrivant les règles de cet Ordre, la vie au quotidien de ses membres, mais aussi la personnalité du premier Grand Maître des Templiers, Hugues de Païens. En 1120, celui-ci eut l'idée de fonder à Jérusalem une société alternative à celle de son temps, où l'on pouvait accéder au sacré sans se couper du monde, être à la fois religieux et laïc. Mais l'Ordre du Temple voulait aussi s'ouvrir au plus grand nombre, refusant par exemple l'usage exclusif du latin, trop élitiste à ses yeux, et se montrant très tolérant, curieux des autres expériences religieuses, l'islam par exemple, comme en témoigne ici l'amitié entre les premiers Templiers et le célèbre émir Ousama. Cette histoire perdue du XIIe siècle fait apparaître le caractère novateur et original de l'Ordre en même temps qu'elle en renouvelle profondément l'approche. On comprend ainsi combien la création de l'Ordre des Templiers fut une idée révolutionnaire. A l'aube du XIVe siècle, alors que plus rien en Terre sainte ne retenait les Européens, l'Ordre fut interdit. En France, Philippe le Bel obtint leur condamnation, mettant un terme à une aventure spirituelle qui avait duré plus de deux siècles.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 317  pages
  • Dimensions :  2.8cmx14.0cmx22.4cm
  • Poids : 440.0g
  • Editeur :   Librairie Académique Perrin Paru le
  • ISBN :  2262019231
  • EAN13 :  9782262019235
  • Langue : Français

D'autres livres de Simonetta Cerrini

La révolution des Templiers

De l'extraordinaire histoire des Templiers (1120-1312), seuls neuf manuscrits subsistent aujourd'hui qui en racontent la genèse. L'historienne Simonetta Cerrini les a cherchés jusqu'à Baltimore, aux Etats-Unis. Chaque manuscrit forme un chapitre de cet ouvrage où sont décrites les règles de...

Voir tous les livres de Simonetta Cerrini

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

De l'extraordinaire histoire des Templiers (1120-1312), seuls neuf manuscrits subsistent aujourd'hui qui en racontent la genèse. L'historienne Simonetta Cerrini les a longtemps cherchés avant de les trouver l'un après l'autre : à Rome, à Bruges, à Prague... jusqu'à Baltimore aux Etats-Unis - comme un jeu de piste, à la manière d'une enquête. Chaque manuscrit forme un chapitre de cet ouvrage, décrivant les règles de cet Ordre, la vie au quotidien de ses membres, mais aussi la personnalité du premier Grand Maître des Templiers, Hugues de Païens. En 1120, celui-ci eut l'idée de fonder à Jérusalem une société alternative à celle de son temps, où l'on pouvait accéder au sacré sans se couper du monde, être à la fois religieux et laïc. Mais l'Ordre du Temple voulait aussi s'ouvrir au plus grand nombre, refusant par exemple l'usage exclusif du latin, trop élitiste à ses yeux, et se montrant très tolérant, curieux des autres expériences religieuses, l'islam par exemple, comme en témoigne ici l'amitié entre les premiers Templiers et le célèbre émir Ousama. Cette histoire perdue du XIIe siècle fait apparaître le caractère novateur et original de l'Ordre en même temps qu'elle en renouvelle profondément l'approche. On comprend ainsi combien la création de l'Ordre des Templiers fut une idée révolutionnaire. A l'aube du XIVe siècle, alors que plus rien en Terre sainte ne retenait les Européens, l'Ordre fut interdit. En France, Philippe le Bel obtint leur condamnation, mettant un terme à une aventure spirituelle qui avait duré plus de deux siècles.