share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les enfants cachés : L'affaire Finaly

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les enfants cachés : L'affaire Finaly

Les enfants cachés : L'affaire Finaly

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Les enfants cachés : L'affaire Finaly"

    La Seconde Guerre mondiale s'est poursuivie durant huit ans pour Robert et Gérald Finaly, enfants juifs de douze et treize ans ! Placés en 1944 chez une nourrice pour échapper aux camps de la mort dont leurs parents ne reviendront pas, ils n'ont pas été restitués à leur tante à la Libération, mais cachés et même convertis au catholicisme en 1948, alors qu'ils n'étaient plus en danger. En 1953, l'affaire Finaly explose dans une presse survoltée et déchaîne les passions. Depuis quatre ans un procès oppose la famille, installée en Israël, à la nourrice qui les a cachés. Elle refuse de les rendre et fait feu de tout bois. La cause est arrivée jusqu'à la Cour de cassation mais, au nom du dogme, des gens d'Église soutiennent la nourrice qui refuse de se soumettre à la justice. Elle réanime ses réseaux de résistance et le 4 février 1953, Robert et Gérald Finaly sont enlevés par des prêtres basques ! Ils ne sont plus sur le territoire national. Pourquoi et sur ordre de qui ? La campagne de presse, les meetings et les manifestations montrent alors une France scindée en deux camps radicalement opposés : cléricaux contre anticléricaux, sionistes contre antisionistes, tenants du respect des lois républicaines contre partisans du droit canon.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Comic
    • 47  pages
    • Dimensions :  1.2cmx21.2cmx30.0cm
    • Poids : 458.1g
    • Editeur :   Editeurs Berg International Paru le
    • Collection : IceBerg
    • ISBN :  2911289935
    • EAN13 :  9782911289934
    • Classe Dewey :  847

    D'autres livres de Fabien Lacaf

    Le mystère Tour Eiffel

    En 1906, Antoine Vigier va montrer à sa femme et son fils « son » chantier : la Tour Eiffel, toujours à sa place alors qu’elle ne devait rester que dix ans après l’Exposition Universelle de 1889. C’était un simple ouvrier métallurgiste, mais il a joué un rôle clé pour l’érection d...

    Voir tous les livres de Fabien Lacaf

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    La Seconde Guerre mondiale s'est poursuivie durant huit ans pour Robert et Gérald Finaly, enfants juifs de douze et treize ans ! Placés en 1944 chez une nourrice pour échapper aux camps de la mort dont leurs parents ne reviendront pas, ils n'ont pas été restitués à leur tante à la Libération, mais cachés et même convertis au catholicisme en 1948, alors qu'ils n'étaient plus en danger. En 1953, l'affaire Finaly explose dans une presse survoltée et déchaîne les passions. Depuis quatre ans un procès oppose la famille, installée en Israël, à la nourrice qui les a cachés. Elle refuse de les rendre et fait feu de tout bois. La cause est arrivée jusqu'à la Cour de cassation mais, au nom du dogme, des gens d'Église soutiennent la nourrice qui refuse de se soumettre à la justice. Elle réanime ses réseaux de résistance et le 4 février 1953, Robert et Gérald Finaly sont enlevés par des prêtres basques ! Ils ne sont plus sur le territoire national. Pourquoi et sur ordre de qui ? La campagne de presse, les meetings et les manifestations montrent alors une France scindée en deux camps radicalement opposés : cléricaux contre anticléricaux, sionistes contre antisionistes, tenants du respect des lois républicaines contre partisans du droit canon.